Analyse : Thiago Alves est impuissant face aux mises au sol de Georges St-Pierre à l'UFC 100

gsp-takedown-2_medium

L'UFC 100 remonte peut-être à un peu loin, mais cette analyse est importante car elle montre en quoi Georges St-Pierre est l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur lutteur en MMA, en utilisant toute sa technique, sa vivacité et son athlétisme, pour mettre par terre un adversaire plus lourd et qui possède une bonne défense aux amenées au sol, Thiago Alves.

Un aspect qui rend GSP tellement fort en lutte, est que comme les pratiquants de JJB de haut niveau qui font des chaînes de tentatives de soumissions pour augmenter leurs chances d'en obtenir une, le canadien lui, exécute des chaînes de tentatives de mises au sol (expliqué dans le deuxième GIF ci-dessous). Il y en a d'autres qui font cela en MMA, mais c'est très souvent lorsque leur adversaire est dos à la cage. De cette position, il est beaucoup plus facile de faire les transitions entre les différentes prises car votre concurrent est plaqué contre la cage et il n'a pas assez de mobilité pour tenter de défendre. St-Pierre cependant, est capable de faire les transitions entre différentes techniques de mises au sol sans l'aide de la cage, en plein espace, ce qui nécessite un timing impeccable, une vivacité et des qualités athlétiques exceptionnelles.

Earl, un lutteur de Division 1 en "College Wrestling" aux Etats-Unis, nous donne ses impressions sur ces trois GIFs :

 Ces images montrent que GSP peut mettre au sol un adversaire volumineux et puissant comme Thiago Alves, de façon constante. Beaucoup de combattants tenteront un placage mais se feront arrêter. La capacité de St-Pierre à achever ses tentatives de mises au sol est la résultante de sa technique excellente.
Ce qu'il y a de commun entre ces trois GIFs, est le jeu de jambes de GSP. Il ne s'arrête jamais de foncer dans son adversaire, même s'il se fait bloquer au départ [ndt : anglais, "stonewalled"]. S'il arrête de pousser sur ses jambes, Alves obtient le temps et l'opportunité pour faire un "sprawl" et rester debout. En lutte, on apprend souvent aux disciples d'accomplir un placage comme s'ils avaient "deux ou trois personnes les unes derrières les autres à mettre au sol", sinon l'adversaire peut défendre avec succès.
Une astuce qu'on m'a appris est de ne "jamais laisser ses lacets s'orienter vers le sol". Evidemment, ces combattants ne portent pas de chaussures de lutte, mais le conseil reste valable. Il ne faut pas s'appuyer sur ses pieds avec le haut des pieds orientés vers le sol. Dans cette position, il est difficile de générer la puissance requise pour finir un placage. Georges ne le fait dans aucun de ces GIFs.
Ca me fait toujours halluciner de voir que GSP est un si bon lutteur, alors qu'il n'en a jamais fait [à l'Université ou en amateur]. 


Passons maintenant à l'analyse (GIFs fournis par Chris Nelson) :

Sur cette première mise au sol, on voit St-Pierre effectuer dans un premier temps une technique en single leg appelée "running the pipe" (première vidéo en bas). On le voit ensuite faire la transition sur un double leg pour achever le mouvement. Quand vous voulez faire un "running the pipe" en single leg, votre pied d'appui doit faire un cercle, selon la jambe de l'adversaire que vous tenez entre les mains. Ici, GSP tient la jambe gauche et doit donc tourner dans le sens des aiguilles d'une montre, en même temps qu'il fait pression sur la jambe d'appui et sur le torse d'Alves avec sa tête. C'est ce qui commence à déséquilibrer le brésilien, qui finit par tomber au sol. Pour résumer, le canadien tente de faire un "run the pipe" mais son adversaire est fort et résiste. En sentant qu'il ne pourra pas le mettre au sol facilement avec le single leg, St-Pierre va donc faire la transition en mettant sa main gauche sur la jambe d'appui et finir en double leg.


Peut-être l'amenée au sol de GSP la plus impressionante au niveau technique, parmi ces trois GIFs, car elle témoigne des capacités d'adaptation et de transition hors du commun de champion. Ici, on voit St-Pierre creuser profond dans les hanches d'Alves pour réaliser un double leg, mais le disciple de l'American Top Team est préparé à cela et commence à mettre ses crochets ("underhooks") sous les épaules de GSP pour défendre. Ce dernier l'identifie, et il passe immédiatement à un niveau supérieur pour placer à un "knee tap" (expliqué plus bas par Tito Ortiz). Regardez sa main droite sur le genou et son bras gauche sous l'aisselle d'Alves. Le québécois lui bloque le genou gauche en même temps qu'il fait pression sur le côté droit du haut de son corps. Encore une fois, observez la rapidité avec laquelle "Rush" fait la transition vers une autre technique une fois qu'il a identifié la résistance de Thiago. C'est un tour de passe-passe en lutte : l'adversaire défend une amenée au sol qu'on est pas en train d'exécuter, et par conséquent, se fait mettre au tapis.


Pour revenir aux propos d'Earl un peu plus haut, voici un exemple parfait qui montre le mouvement continuel des pieds de GSP sur une tentative de mise au sol, jusqu'à ce qu'il l'obtienne. On peut voir au début de l'action, la façon avec laquelle il rectifie l'angle lorsqu'il met ses bras autour de la taille d'Alves. Certains pensent que le double leg se fait en poussant son adversaire droit derrière et en le déséquilibrant avec la force. Bien que cela puisse fonctionner avec un scoop double (ce qu'affectionne Fedor Emelianenko au passage), le fait est que la plupart du temps, vous devez finir le double leg en enlacant et en poussant votre adversaire avec un angle le plus perpendiculaire possible.


Cette analyse montre à quel point Georges "Rush" St-Pierre est non seulement un athlète hors du commun, mais aussi un fin technicien en matière de lutte.

 

Le "running the pipe" expliqué en vidéo :


 

Le "knee tap" expliqué en vidéo par Tito Ortiz :



 

A lire également :

Nos articles d'analyses techniques qui se trouvent tous ici : Section Analyses Techniques

Entre autre :

Analyse : Les renversements depuis la demie garde de Wilson Reis sur Shad Lierley

Analyse : La roulade et la clé de genou de Roger Huerta sur Chad Hinton au Bellator 13

Analyse : La boxe thaï de Brandon Vera

Analyse : Les techniques de frappe et les projections de Jon Jones

Analyse : Les contres et les combinaisons de Cruz détruisent Brian Bowles au dernier WEC

Analyse : L'erreur commise par Patrick Côté sur sa tentative de Kimura à l'UFC 113

Analyse : La préparation à l’étranglement par B.J. Penn (avec gifs)

 

----------------------------------------

Version anglaise et source :

"These clips show that GSP can consistently finish takedown attempts on a large, powerful opponent in Thiago Alves. Many fighters will attempt takedowns and get stopped, but GSP’s ability to finish is the result of his excellent technique.

In each clip the common theme is GSP’s foot movement.  He never stops driving, even if he is initially "stonewalled".  If he stops driving his feet, Alves has the opportunity to sprawl and stuff the attempt.  In wrestling, the shooter is often taught to shoot a double leg as if he is "shooting through two or three opponents".  Aiming for "just one" opponent may lead to the shooter stopping when he makes contact with the defensive wrestler.

Another technically sound portion of GSP’s takedown offense is the fact that he actually is shooting on Alves.  Often you will just see a fighter just dive at his opponent’s feet with his head down.  This is much easier to defend.  A trick that I was taught when shooting on an opponent’s leg is "Never let your shoelaces face the mat".  Obviously these fighters are not wearing shoes, but the point remains the same.  You do not want to be sitting on your feet with the top of them facing down.  In this position, you likely are overextended and carrying the weight of an opponent who has already sprawled and it is difficult to generate the power needed to finish the shot.  In each clip GSP never lets this happen.

It still blows my mind that GSP is such an incredible wrestler, yet he never was a wrestler."

"In the first takedown, we see St. Pierre attempt to run the pipe off of the single leg only to switch to a double leg to finish. When running the pipe to finish the single, you're circle your back leg clockwise or counterclockwise (depending on which leg it is, but the motion is always to the rear) while you pressure your chest down on the thigh of your opponent. This forces them off balanced hopping on one leg while you drive them down. In this instance, St. Pierre attempts to run the pipe, but a strong Alves resists. Sensing he can't get Alves to the mat off the single leg alone, St. Pierre uses Alves' balancing leg - also the supporting leg - to transition to and subsequently finish the double. A double, mind you, that's aided by St. Pierre changing angles on the takedown at the last push. This is an impressive, athletic feat and one St. Pierre has likely drilled under the tutelage of the world-class wrestlers on the Canadian national wrestling team (and the others he trains with).

In my view, this takedown is the most impressive of them all in terms of demonstrating St. Pierre's immediate adaptive capability. Here we see St. Pierre penetrate deep on Alves' hips, but the ATT product was prepared and immediately dug underhooks and forced his hips out to rip St. Pierre off of him. However, St. Pierre immediately feels Alves' resistance and quickly goes from low to high by switching from an attempted double on Alves' hips to a knee tap on Alves' right knee/left armpit. St. Pierre blocks Alves' left knee while he "throws him by" and drives Alves to Alves' left with the underhook from St. Pierre's left arm. Again, note how rapidly St. Pierre changes his attack once he feels the strong resistance from Alves. It's takedown sleight of hand: get the opposition to commit to defending a takedown that you're not actually attempting.

To Earl's point, here's another perfect example of St. Pierre continually moving his feet and driving through until the takedown is finished. And, once again, notice how St. Pierre changes angles when he drives. Some folks think the double leg is accomplished when you drive straight back and off balance your opponent through sheer momentum. And while that can work for a scoop double (like the kind Fedor Emelianenko prefers), the reality is you have to finish the double in most cases by driving in a perpendicular angle from the one in which you penetrate."

Si vous souhaitez partager les articles Riddum sur un autre site, merci d'indiquer Riddum aux côtés de la source Bloodyelbow.

HEADER

Wand1
0Wand119-05-2010 13:37#1
excellent.. j'avais pas conscience que GSP etait autant technique sur ses takedowns
Quote
vitor
0vitor12-09-2010 20:10#2
Voila quand je clique sur "Analyse : Les contres et les combinaisons de Cruz détruisent Brian Bowles au dernier WEC" sa me met la page de l'analyse de l'erreur de patrick coté.
Si vous pouvez résoudre se problème .
Merçi
Quote
ThomasV
0ThomasV12-09-2010 20:39#3
Ca devrait être bon maintenant Vitor.
Quote
syan
0syan13-09-2010 14:47#4
merci pour ce genre d analyse qui permettent aux noob de letre un peu moins
le meilleur reste la pratique pour ma par je commence le jjb demain a lille avec paulo jonhsonet de la team minimal en prof
il a un exellent palmares mondial en jjb( vice champion du monde 2010) et a remporter quelque competion de mma au bresil (champion mma sao paulo 2009)
je vais souffrir mais j attend ca depuis des mois...
je me permet de mettre le lien pour les nordiste qui voudraient pratiquer
jiujitsu-lille.wifeo.com/.../
Quote

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir

 
 

Derniers commentaires