Analyse technique : Retour sur la tentative de guillotine de Shane Carwin sur Junior dos Santos à l'UFC 131 (mis à jour)

ufc_131_poster_medium

Junior dos Santos a comblé les attentes samedi dernier et a dominé Shane Carwin avec une boxe très précise et un grappling défensif à la hauteur de son adversaire. La soirée aurait cependant pu mal finir pour lui, au vu de la dernière action de Shane Carwin, que Riddum.com a souhaité décortiquer.

Sur une amenée au sol de dos Santos de type baiana (double-leg avec arrivée en contrôle de coté/croix), Carwin opte pour une guillotine avec bras pris. Dos Santos arrive en croix en ayant son bras gauche pris dans la guillotine. A partir de là, la fatigue aidant, dos Santos fait une erreur qui aurait pu le mettre en sérieuse difficulté.

Le bras gauche étant pris par la guillotine, il ne peut stabiliser son contrôle et sa base est cassée sur son côté gauche. La puissance de Carwin étant ce qu'elle est, l'Américain arrive à faire vaciller son adversaire et le faire rouler sur le dos, la guillotine étant toujours appliquée. Carwin finit son action en prenant une position dominante en contrôle de côté, tout en maintenant la tentative de soumission.

Dos Santos, bloqué, attend la fin du round. Il est sauvé par la cloche.

Qu'aurait pu faire Junior dos Santos ?

La première et principale erreur de dos Santos, a été de vouloir stabiliser sa croix alors que sa base n'était pas solide. Pour stabiliser un contrôle de côté perpendiculaire, il est généralement nécessaire de contrôler à la fois les hanches de l'adversaire (par pression en poids de corps ou par vérin genou/coude), et également le haut de son corps (ce que les Américains appellent le "cross-face"), afin d'empêcher l'adversaire de se tourner vers soi pour créer de l'espace ou de se tourner de l'autre côté pour une sortie en tortue (en risquant de donner le dos).

Dos Santos n'ayant pas la possibilité de stabiliser la position, il aurait dû changer de position avant d'être renversé par Carwin. La solution la plus simple et la plus dominante aurait été de simplement passer en montée. Carwin étant obnubilé par sa guillotine, il n'aurait probablement pas été prêt à contrer un passage en montée.

Une fois en montée, la guillotine aurait pu être défendue plus facilement tout en faisant attention aux éventuelles tentatives de renversement de Carwin par pontage, contrable en général par un bon positionnement, mais ne perdons pas de vue la puissance de l'Américain.

Carwin aurait-il pu faire taper dos Santos avec une minute de plus dans le round ?

Autant couper court à toute polémique : la tentative de soumission de Shane Carwin aurait été très dure à terminer.

Il a opté pour une guillotine avec bras pris, c'est une technique qui demande plus de puissance qu'autre chose et qui est relativement facile à contrer, bien que cela puisse prendre du temps et de l'énergie. Généralement, on s'en sort si on ne panique pas.

Carwin finit son action en arrivant dans une position dominante en contrôle de côté, mais manque de levier nécessaire à la finition de sa technique.

Tout au plus en maintenant la guillotine sur dos Santos, il aurait pu envisager de passer en montée pour obtenir la soumission plus facilement.

Dans la position dans laquelle s'achève le combat, il semble très difficile pour Shane Carwin de finir la soumission. Un bémol cependant, sa puissance et le côté désespéré de la tentative aurait peut-être pu achever le travail. Cela n'aurait pas été beau, ni technique, mais aurait pu marcher néanmoins.

Qu'aurait pu faire Shane Carwin ?

Il semblerait que le choix de Carwin d'opter pour une guillotine avec bras pris l'ait sauvé et empêché de finir le combat à la fois. Sans le bras enserré, Shane Carwin aurait pu difficilement renverser Junior dos Santos. Avec le bras enserré, finir la soumission dans sa position est très difficile.

Il aurait pu en être autrement s'il avait opté pour une guillotine classique sans bras pris, ou encore mieux, la variation sur la guillotine de Marcelo Garcia. Cette variation permet d'appliquer la pression de manière plus efficace, moins contrable et a l'avantage de combiner étranglement respiratoire et sanguin, utile pour endormir un adversaire ne voulant pas taper (pensez Mir vs. Kongo). Cette option permet également d'améliorer sa position tout en maintenant la soumission et en la resserrant.

Avec une guillotine sans le bras pris, Carwin aurait pu prendre facilement la montée pour obtenir un levier supplémentaire, achever la soumission et remporter une victoire mythique et hautement symbolique.

Carwin aurait-il pu changer sa prise pour passer d'une guillotine à une autre sans que dos Santos en profite pour s'en sortir ? Difficile à dire, tant le brésilien a étonné par la qualité de son grappling défensif, très propre. Carwin aurait tout aussi bien pu lâcher la soumission et opter pour un contrôle puissant, agrémenté de frappes qui le sont tout autant. Mais pour que cette stratégie se révèle efficace, il aurait fallu qu'il dispose de beaucoup plus de temps.

Toujours est-il que Carwin aurait pu surprendre le Brésilien mais en toute logique, il n'aurait pas été en mesure de finir le combat si le combat avait duré une minute de plus.

Article de Ckaa pour Riddum.com.


Mise à jour : Un combattant et lecteur de Riddum, Olivier "MIIPAPA", nous informe que la soumission aurait pu être finalisée de cette position. Il nous montre la technique avec Youness MIKISS (FIRE TEAM) en quelques photos :

- La position finale lors du combat dos Santos vs. Carwin :




- Tendre les jambes, le poids d'Olivier (au-dessus) repose sur la nuque de Youness (sur le dos). La prise est très rapide et la pression s'exerce sur la nuque et le plexus.




- La clé est efficace et selon Olivier, avec quelques secondes de plus et compte tenu de la puissance de Carwin, le Brésilien aurait pu taper rapidement.




Merci à Olivier "MIIPAPA" PEREIRA et Youness MIKISS de la FIRE TEAM pour cette démonstration.

 

Merci d'aimer Riddum sur Facebook. Nos articles seront bientôt tous publiés sur la page de fans de Riddum.com.

A lire également :

Dana White : Junior dos Santos devra être beaucoup plus complet face à Cain Velasquez

L'UFC 131 en 10 gifs

UFC 131 : Shane Carwin n'arrivait pas à voir mais il a quand même voulu continuer le combat

Qui sera le prochain adversaire de Shane Carwin ?

UFC 131 : Junior dos Santos content de s'être tenu au plan de match, prêt pour affronter Cain Velasquez

Diffusion RTL9 : Tout sur l'après-UFC 131

_________

Si vous souhaitez partager cet article Riddum sur un autre site, merci d'indiquer l'URL de cet article.

HEADER

Ace du 37
0Ace du 3714-06-2011 11:08#51
a bon ils ont dit ça quand que l'action n'aboutirait à rien et comment faire pour retrouver l'interview, ? j'ai manqué cette partie.
Quote
bjjwar
0bjjwar14-06-2011 22:43#52
Junior avait dis je crois a tatame et Shane je sais plus(c'était l'interview ou il a dit qu'on ne pouvait plus questionner son coeur etc).JDS a dit qu'il attendait seulement les secondes passer et Shane avait dit qu'il avait essayé le tout pour le tout au final,mais qu'il savait qu'il restait trop peu de temps.

Allez voir le gracie breakdown de rener et ryron sur l'ufc 131.Si JDS reste en side control,rien ne peut se passer.
Quote
Riddum.com
0Riddum.com18-07-2011 23:36#53
Mise à jour : Je vous invite à prendre connaissance de la démonstration d'Olivier "MIIPAPA" et Youness MIKISS à la fin de l'aricle, montrant que la soumission est en fait possible de cette position.
Quote

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir

 
 

Derniers commentaires