Le striking en MMA, les exceptions féminines : Calderwood, Holm, Mizuki

Les grands strikers ayant réussi la transition vers le MMA sont peu nombreux. Les finalisations par KO, nombreuses, masquent difficilement la faible qualité globale du pied-poing déployé par les combattants. Rares sont ceux ayant gravité dans les circuits du pied-poing ou de la boxe de haut niveau.

Certes, Crocop et Hunt, grands noms du K-1 de la fin des années 90, ont réussi la transition vers le MMA. Kharitonov avait été pressenti pour intégrer une équipe de boxe olympique. Cung Le a été un champion de Sanda, Cyrille Diabaté un champion de boxe thaïe…

Mais ce sont des exceptions. Si Crocop et Hunt ont réussi la transition, Le Banner et Aerts ont échoué, et Bonjaski, Hoost ou Hari se sont cantonnés au kickboxing. Et pour un Kharitonov en MMA, combien de Tyson, de Klitschko ou d’Holyfield hors de la cage ?

A cela, il a y évidemment des explications techniques : le striking MMA n’est pas le striking « classique ». Pat Barry en a témoigné au micro d’Inside MMA :

 

 

« En MMA c’est très difficile de lancer – comme en kickboxing - 2-3-4-5 punches et de finir avec un kick, parce que vous êtes trop proche et que la lutte et le jiu-jitsu entrent en jeu... […] En fait, j’ai diminué mon striking pour devenir un « one-strike sniper ». »

A lire également, l’analyse de Sam Sheridan sur les différences entre le striking pour le MMA et la boxe.

L’auteur relève notamment :

- Les gants de MMA, différents, qui selon lui s’accordent mal avec le style défensif de certains boxeurs, basé sur la grande taille des gants de boxe.

- Les boxeurs « roulent » avec le coup qu’ils portent, ce qui augmenterait l’effet souhaité. Ce serait inutile avec les petits gants de MMA.

- La différence la plus importante entre MMA et boxe, qui réside dans la distance et la capacité à être mis au sol. « Sans les règles très strictes de la boxe en matière de clinch, les combinaisons de coups-de-poing auraient pu ne jamais évoluer pour devenir ce que l’on voit aujourd’hui. »

On peut également avancer une explication financière : en 2012, le boxeur Floyd Mayweather Jr. a gagné 85 millions de dollars pour devenir l’athlète le mieux payé au monde, tous sports confondus, selon Forbes. Manny Pacquaio, lui, a remporté 62 millions d’euros en 2011-2012. En comparaison, la paye à l’UFC est des plus maigres, même pour un grand nom. Mark Hunt, grand nom du striking avec une belle réussite tardive en MMA, a touché 160 000 dollars pour sa prestation face à Junior dos Santos. Une somme non négligeable mais très éloignée des salaires des grands noms de la boxe sus-cités. Et ce, pour un striker qui a réussi à percer en MMA, jusqu'à se hisser parmi les meilleurs. Quel salaire pour un début de carrière en MMA ?

Au-delà des aspects financiers peut intervenir l’orgueil. Le striker qui tente la transition risque de connaître de sévères défaites, potentiellement délétères pour l’égo. D’autant que l’adversaire du striker aura bien évidemment à cœur de le limiter dans son art et de le frustrer en clinchant contre la cage ou en le mettant au sol.

Côté WMMA, le striking n’est pas perçu comme le point fort des femmes. Comme l’explique Matt Brown dans une déclaration controversée :

« Combien de KO voyez-vous dans les combats féminins ? Ce n’est pas vraiment mon truc. Je respecte ce qu’elles font, mais regardez, elles n’ont pas le type de corps ou la puissance – ce genre de trucs – pour les KOs. Si vous n’êtes pas une bonne grappleuse en WMMA alors vous êtes larguée. »

Et lors de l’affrontement entre Ronda Rousey et Miesha Tate, les phases de stand-up n’étaient pas équivalentes à celles que l’on voit chez les hommes dans un combat pour la ceinture. Mais paradoxalement, c’est peut-être chez les femmes qu’il faut chercher quelques-uns des meilleurs strikers en MMA, hommes comme femmes confondus.

Trois femmes aux qualités pugilistiques hors du commun se détachent très clairement de l’ensemble des combattantes.

- L’Ecossaise Joanne Calderwood, triple championne de Thaïe, déjà évoquée sur Riddum.

- La Japonaise Mizuki Inoue, très jeune prodige japonais, magnifique boxeuse.

- L’Américaine Holly Holm, championne du monde de boxe anglaise.

Ces trois femmes ont déjà percé en MMA. Joanne et Holly sont invaincues. Mizuki a récemment gagné un combat contre la solide et expérimentée Bec Hyatt.

Joanne Calderwood

L’Ecossaise à la fiche parfaite (8-0) évolue à l’Invicta et fera bientôt ses débuts à l’UFC dans la nouvelle catégorie des 115 lbs. Son striking est hors normes ; Nous vous proposons de visionner deux de ses combats à l’Invicta pour apprécier le phénomène.

 

 

 

Mizuki Inoue

Cette pratiquante de karaté a été championne de Shoot boxing avant sa venue à l’Invicta. Et elle est, selon King Mo, combattant au Bellator et commentateur à l’Invicta, le meilleur boxeur en MMA, hommes et femmes confondus.

La victoire récente de la Japonaise à l’Invicta FC 6 confirme l’étendue de son talent : la transition du circuit japonais au circuit américain est généralement douloureuse pour les combattants asiatiques. Une difficulté que le prodige de 19 ans a brillamment surmontée.

Pour apprécier pleinement la qualité de sa boxe, Riddum ne peut que vous conseiller de visionner son combat contre Bec Hyatt.

 

 

Holly Holm

La grande championne de boxe (33-2-3) et détentrice de multiples titres. Sa percée en MMA (6-0), encore fragile, reste à confirmer ; elle est la Tyrone Spong du circuit féminin. Elle combat majoritairement au Legacy FC, et compte une victoire notable sur la courageuse Jan Finney. Voici le combat :

 

 

Et à l’entraînement avec Jon Jones :

 

 

Calderwood, Inoue et Holm, trois strikeuses qui dénotent dans le monde du MMA féminin, à suivre avec attention.

Quelques pistes pour tenter d’expliquer la venue en MMA de femmes ayant de telles qualités pugilistiques :

- Ce n’est que maintenant que des grands noms d’autres sports intègrent le MMA féminin. Il a 10 ans de retard par rapport aux hommes, pensait Kaitlin Young.

- Ces femmes brillent aussi grâce à la médiocrité de certaines de leurs adversaires. Un striker de génie se voit généralement mis au sol en MMA. Ce qui a bien évidemment fait le succès d’un Crocop résidait précisément dans sa capacité à éviter le sol.

- En MMA féminin, les grandes lutteuses ou judokates sont rares, McMann et Rousey étant des exceptions. Une telle situation laisse peut-être à une strikeuse bien préparée la possibilité de s’exprimer pleinement.

- Les salaires des championnes de boxe n’approchent pas ceux de leurs homologues masculins. La paye en MMA peut s’avérer attirante, même pour une championne du monde de boxe anglaise. Certes, les quelques très grandes stars féminines de la boxe ont pu toucher entre 75 000 et 200 000 dollars par combat. Mais, comme le relève BloodyElbow, Ronda Rousey a touché 90 000 dollars pour son premier combat à l’UFC.

- Le WMMA encore en croissance pourrait promettre bien plus.

Autant de raisons qui peuvent expliquer la trajectoire extraordinaire de ces combattantes.

Et vous, riddumiens, qu’en pensez-vous ? Ces femmes vous paraissent-elles réellement compétentes ? King Mo est-il emphatique lorsqu’il qualifie Mizuki Inoue de « meilleur boxeur en MMA » ? Voyez-vous d’autres explications à ajouter à celles avancées ?

Un article de Xavier M. pour Riddum.com

Merci d'aimer Riddum sur Facebook et de suivre Riddum sur Twitter. Tous nos articles y sont partagés.

A lire également :

UFC : Gina Carano sur la voie du retour ?

Interview de Gina Carano et 2 vidéos

Interview de Kim Winslow

L'arbitre était une femme

L'Histoire du WMMA (vidéo)

Quelques vidéos de WMMA

Laura D'Auguste, pionnière oubliée du MMA féminin

De la médiatisation des combattantes, le cas soviétique

UFC, Invicta et ONE FC, que révèlent les taux de finalisation ?

Le combat en équations ?

UFC : 4 combattantes signées, dont Sarah Kaufman

L'UFC 157 et le MMA féminin, un moment historique ?

UFC : 6 combattantes sous contrat, dont l'olympienne Sara McMann

Sara McMann peut-être à l'UFC - White réaffirme son 'amour' pour sa championne

Les filles du MMA soutiennent la lutte contre le cancer du sein

S'entraîner avec des hommes ? - par Rosi Sexton

Joanne Calderwood, une Ecossaise à suivre

Le cutting, par Kaitlin Young

La défense des armbars, théorie et illustration

Rosi "The Surgeon" Sexton

Top 10 des meilleurs combats du MMA féminin

Shayna Baszler, la Dame de Pique du MMA

Sara McMann, la Daniel Cormier du WMMA ?

Marloes Coenen parle de l'Invicta, du MMA féminin, Ronda Rousey

Marloes Coenen sur Romy Ruyssen, sa carrière, le dopage en MMA

Marloes Coenen dans le 'Survivor' hollandais (vidéo)

Lorenzo Fertitta croit au MMA féminin

WMMA : Les Combattantes Japonaises (avec vidéos)

WMMA : Top 10 pound-for-pound

Qui battra Ronda Rousey ? (sondage)

Sara McMann : Ronda Rousey a refusé de me combattre (avec vidéo)

WMMA : Sara McMann, future championne ?

Le KO du Jour : High kick violent en MMA féminin (vidéo)

Kaitlin Young : "Le MMA féminin a dix ans de retard par rapport aux hommes"

Kaitlin Young vs. Miesha Tate et Gina Carano (vidéos)

Ronda Rousey fustige Miesha Tate et les ring girls dans Playboy

Interviews : Ronda Rousey ou le trash talking made in MMA féminin

Le KO du Jour : High kick violent en MMA féminin (vidéo)

Kaitlin Young : "Le MMA féminin a dix ans de retard par rapport aux hommes"

Kaitlin Young vs. Miesha Tate et Gina Carano (vidéos)

Cinéma et femmes combattantes

MMA féminin : Une mise au point

Conférence Zuffa-Strikeforce-Showtime : Extension de contrat jusqu'en 2014 (avec audio)

Cyborg Santos : Strikeforce veut supprimer la catégorie des 145 livres

L'arbitre était une femme

Ronda Rousey veut devenir la nouvelle coqueluche du MMA féminin (avec vidéo)

Cristiane "Cyborg" Santos veut changer l'opinion de Dana White sur le MMA féminin

Jeri Sitzes : Si Dana White ne veut pas faire la promotion du MMA féminin, quelqu'un d'autre le fera

Des femmes dans l'octogone ? Dana White répond : "Jamais"

L'Image du Jour : Cristiane "Cyborg" Santos soulève Tito Ortiz et lui fait un slam (vidéo)

____________

Si vous souhaitez partager cet article Riddum sur un autre site, merci d'indiquer l'URL de cet article. Calderwood ufc, holm ufc, holly holm wiki, mizuki mma, mma ufc, ufc mma, Calderwood mma, mma article, mma feminin 2014, wmma 2014

HEADER

Wolvi13
+4Wolvi1313-04-2014 02:49#1
Joanne Calderwood est assez impressionnante :o ,j'aimerai pas me prendre ses coups de genou et de coude.
Cette catégorie des 52kgs promet.
VOV4EVER
+19VOV4EVER13-04-2014 07:09#2
Comme d'hab' excellent article de Xavier
Dazz
+7Dazz13-04-2014 08:53#3
Un bel article de fond...ça manque, merci Xavier!
Le problème des strikers en MMA est sensiblement le même que celui des spécialistes de jiu jitsu...la lutte est prédominante dans le MMA normalisé Nord Amériacain notamment.
DBZinho
+3DBZinho13-04-2014 09:40#4
Inoue a 18 ans, est censée être la meilleure striker du circuit, et a 2 décisions et 5 subs pour un palmarès de 7-2 (avec une explication douteuse sur sa 2nde défaite). Bref la meuf est une tueuse.
Tar0d
+2Tar0d13-04-2014 10:39#5
Pour faire la comparaison hommes/femmes il faut aussi prendre en compte les catégories et comparer les poids similaires.
Certes chez les femmes il y a moins de KO que chez les hommes en moyenne, mais si on compare à catégorie de poids équivalent je pense que c'est très proche car chez les hommes on voit moins de KO dans les catégories légères que dans les catégories lourdes.
Fullpower91
+3Fullpower9113-04-2014 10:48#6
non mais vous avez vu comment elle est grande holm quand elle est à côté de Jon Jones ? elle pourrait poser beaucoup de problème à Ronda ! je comprend pourquoi Dana ne la signe toujours pas... :lol:
-LK-
+7-LK-13-04-2014 11:07#7
Quand un boxeur arrive a être a l aise dans la cage, les 3\4 du temp ca veut dire ou qu il est a l aise au sol (Diaz brother)ou qu il a une excellente TDD(jds)

quand un boxeur est "serein" par rapport aux phases au sol en gnrl j'ai l impression que ca délie son stand up... Un peu a l image de maldonnado lors de sa dernière sortie!

si les frères diaz ont une boxe aussi develloppé en mma, c est surtout a cause de leur niveau au sol. Il peuvent lancé tout leur coup sans craindre de se faire emmener au sol... Vu leur niveau en jjb
vroden
+1vroden13-04-2014 11:27#8
Elles ont un niveau hallucinant, il faut que Mizuki Inoue signe à l'UFC en 115 avec Joanne Calderwood ça promet beaucoup
Ananas
+4Ananas13-04-2014 13:43#9
Très bon sujet encore une fois, merci à Xavier M, j'ai juste pas compris le sens de cette phrase :

- Les boxeurs « roulent » avec le coup qu’ils portent, ce qui augmenterait l’effet souhaité. Ce serait inutile avec les petits gants de MMA.

"roulent" c'est à dire?
Xavier M.
+2Xavier M.14-04-2014 08:58#10
@Dazz : la situation n'est pas totalement comparable à celle des JJB. Le striking est très populaire, et les relevés arbitraux favorisent les phases de striking. La véritable différence entre striking MMA et striking pur réside dans le fait que le striking MMA est soit nul, soit à bâtir.

@Tar0d : c'est exactement ce que dit Matt Brown dans le reste de sa déclaration : il compare les femmes aux 125 lbs hommes et pense qu'ils n'ont pas le type de corps fait pour développer un KO power. C'est une vision que je ne partage que partiellement. On peut être un grand technicien du combat debout et ne pas forcément mettre KO.
Et une Hisae Watanabe a un KO power dément pour une femme aussi légère.

@Fullpower91 : Elle est grande pour une combattante. Un peu comme Toughill ou Coenen. D'ailleurs, ça semble poser des problèmes de cutting par rapport à ce que vivent des combattantes plus petites et trapues. Quand on fait 10 ou 15 cm de plus que l'adversaire, c'est douloureux pour faire les 135 lbs réglementaires tout en gardant du muscle.

@-LK- : yep, et ça marche dans les deux sens, cf. Werdum.

@Ananas : honnêtement, je ne sais pas trop, je l'ai mis parce que je trouvais ça justement intriguant :
"Another friend, a boxer, had said that boxers learn to roll with punches which is true, and can mitigate a lot of the power when you get caught clean, but with the little gloves, I think rolling with punches is minimally effective. There’s not much to roll with."
shogun57
0shogun5714-04-2014 12:10#11
Tres bon articticle, je trouve les trois tres bonne debout, mais j'ai une petite préférence pour Holm, elle est la seule qui vient de la boxe anglaise et elle utilise pourtant a merveille ses jambe pour mettre de magnifique High Kick, faudra la voir face a une lutteuse mais si elle arrive a éviter le sol ou qu'elle se prépare au mieux dans ce domaine du combat, elle peut réellement etre redoutable meme pour Rousey.

J'espere voir déja Holm face a Cyborg qui elle aussi aime échanger debout, je crois que beaucou risque d'etre surpris car techniquement, Holm est largement au dessus, Cyborg est puissante et frappe fort mais je donnerais quand meme l'avantage a Holm car plus technique, elle ne rentrera pas dans la bagarre et gerera Cyborg j'en suis persuadé.

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, spammant (double/triple commentaires, pub non-sollicitée, etc.) est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir