Riddum retro : La saga Takanori Gomi vs. Chute Boxe au PRIDE Bushido (édition spéciale)

gomi-takanori-belt_0611

A deux jours de son combat contre Nate Diaz à l'UFC 135, Riddum.com a décidé de retracer la saga entre l'un des meilleurs poids légers de tous les temps, Takanori Gomi, et la mythique Chute Boxe de Rudimar Fedrigo et Rafael Cordeiro, en quatre galas du PRIDE Bushido.

PRIDE BUSHIDO 2 - 15 Février 2004

Le principe du PRIDE Bushido est de faire combattre les jeunes pousses en devenir et également de promouvoir les catégories des -73kg (161lbs) et -84kg (185lbs). On retrouvait parfois des confrontations par équipe, notamment Team Japon vs. Team Gracie, Team Japon vs. Team BTT, Team Japon vs. Team Chute Boxe, etc.

Dans le cadre de ce deuxième évènement, Takanori Gomi est opposé à un membre de la Chute Boxe : Jadson Costa (3-1 au moment du combat). C'est un jeune combattant prometteur, présenté comme le "Petit Wanderlei".

La Chute Boxe est initialement, en 1978, une académie de Muay Thai, qui plus tard s'adjoindra les services de spécialistes de Jiu-Jitsu Brésilien et d'autres disciplines, pour perfectionner leur style de combat et s'adapter au Vale Tudo.

Elle comptait dans son équipe des champions de Vale Tudo comme Wanderlei Silva, Anderson Silva, José Pelé Landi Jons, Assuerio Silva, Daniel Acacio, Murilo et Mauricio "Shogun" Rua, etc. Cette académie a été fondée par Rudimar Fedrigo, qui nomma Rafael Cordeiro entraîneur en chef quand il prit sa retraite due aux blessures.



Pour ce combat au PRIDE Bushido 2, Jadson Costa commence en essayant d'adopter un style agressif, la marque de fabrique de sa team, mais Gomi le cueille d'entrée avec un double-leg. Il prend rapidement ses aises en grappling en passant tour à tour la garde du Brésilien (demi-garde, contrôle latéral, et position montée), et s'ensuit une longue série de ground-and-pound depuis la position montée. L'arbitre arrête le combat au bout de 4:55, le Brésilien étant dans l'incapacité de se sortir de cette position.



PRIDE BUSHIDO 7 - 22 mai 2005

Après avoir empoché quatre victoires, Gomi se retrouve face à un autre membre de la Chute Boxe, Luiz Azeredo, qui a pour fait d'arme d'avoir été le premier combattant à avoir défait Anderson Silva. Il a également battu Cristiano Marcello (ceinture noire de Jiu-Jitsu Brésilien troisième degré), qui est en 2005 l'un des entraîneurs de la Chute Boxe en JJB, au même titre que Nino Schembri.

Le combat commence très fort pour Azeredo. Il se lance sur le Japonais avec des coups de pieds sautés, enchaînements gauche-droite et coups de genou au foie. Le Nippon est dépassé par la fougue et les coups imprévisibles de son adversaire.

Après ce début de combat tonitruant, Gomi commence à prendre ses marques en anglaise, avec notamment quelques frappes au corps assez puissantes, mais Azeredo reste toujours dangereux avec des variations de coups de pieds, qui, pour la plupart, ne touchent pas.

L'arbitre interrompt le combat pour laisser les médecins évaluer la blessure du Brésilien, et l'action repart. Azeredo envoie un high kick sauté du gauche, que le Japonais prend en plein visage, mais reste de marbre devant cette attaque. Le combat se poursuit, Gomi continue d'avancer et sur un éclair, il déclenche un enchaînement crochet du gauche-crochet du droit au menton du Brésilien, qui s'effondre inconscient.

LE CONTENTIEUX

Dans le feu de l'action et certainement dû au fait qu'il ait été vexé par le déroulement du combat, Gomi continue d'attaquer son adversaire avant qu'un officiel prête main forte à l'arbitre pour séparer les combattants. Cet évènement provoqua une grande colère de la part de Rudimar et Cordeiro, qui, séparés par les officiels et les membres de la Team Kiguchi Dojo, voulaient s'expliquer avec le Nippon malgré ses excuses quelques secondes plus tard.

Une rivalité vint de naître. Gomi poussa même le vice en interviews en déclarant qu'il aimerait affronter Wanderlei Silva, le champion -93kg (205lbs) à la Chute Boxe. Ces propos furent balayés d'un revers de main par le président de l'époque, Nobuyuki Sakakiraba, qui déclara : "Que Gomi commence par remporter le tournoi des -73kg qui va bientôt arriver [le 25 septembre 2005] et on en reparlera plus tard". Histoire qui ne donnera rien au final.

PRIDE BUSHIDO 8 - 17 juillet 2005

Après la fin de combat houleuse deux mois plus tôt, la Chute Boxe fait le forcing pour avoir une nouvelle chance. Ils obtiendront gain de cause au PRIDE Bushido 8 avec un nouveau duel.

La Chute Boxe décide d'envoyer l'un de leur meilleurs lightweights en la personne de Jean Silva (11-2 au moment du combat), champion du Cage Rage en titre en Angleterre et tombeur de Paul Daley, Samy Schiavo, entre autre.

A la Chute Boxe, en guise de motivation, des photos de Gomi sont collées au sol, que certains membres de la team viennent piétiner.

Le combat commence entre les deux protagonistes. Le Brésilien, un peu à la manière de Luiz Azeredo, démarre fort en essayant d'envoyer des kicks de toutes sortes, que Gomi esquive bien. Ce dernier parvient à mettre son adversaire au sol. De là s'engage un duel de grappling où Gomi prend l'avantage grâce aux nombreuses positions dominantes et au ground-and-pound, malgré les quelques tentatives de soumission de la part du Brésilien. L'arbitre remet le combat debout au bout de quelques minutes. Jean Silva tente une offensive en envoyant un high kick du droit, bloqué par Gomi. Le Japonais frappe Silva avec un contre en crochet du droit. Touché, il tente de raccourcir la distance mais "The Fireball Kid" fait un astucieux pas de côté pour enchaîner avec une autre droite, qui fait finalement tomber le Brésilien. Silva, toujours conscient, récupère jusqu'à la fin du round avec Gomi dans sa garde.

Le deuxième round démarre. Jean Silva tente par tous les moyens de mettre Gomi sur le dos, en vain. Dans la dernière minute, Gomi accélère et tente de soumettre Silva. Il essaye une Kimura depuis la demi-garde, Silva défend mais doit livrer son dos, ce qui donne l'occasion à Gomi de tenter un étranglement arrière. Il n'arrive pas à le verrouiller correctement, et tente une énième transition vers une clé de bras, qui est semble t-il verrouillée (le ralenti contredira). Au moment où l'on s'attend à voir le Brésilien taper, la cloche sonne et c'est la fin du combat.

Gomi vainqueur par décision unanime.

PRIDE BUSHIDO 9 - 25 Septembre 2005

En cette neuvième édition, le PRIDE Bushido organise son Grand Prix des -73 kg et -84kg. Lors de cette soirée, les quarts et demi-finales sont prévues à quelques heures d'intervalle. Ce soir en quart de finale, Takanori Gomi est opposé à Tatsuya Kawajiri, champion du Shooto et favori au même titre que lui, un peu une finale avant l'heure. Gomi l'emporte avec un étranglement arrière après huit minutes de combat.

Luiz Azeredo est quant à lui opposé au Japonais Kotani. Il se débarrasse de son adversaire en seulement onze secondes.

L'heure de la revanche a sonné pour Azeredo. Lui qui avait posé de grands problèmes au Nippon il y a quelques mois, est bien décidé à se venger. De plus, avec ses quelques secondes de combat au tour précédent, on peut penser qu'il sera plus frais que Gomi, qui s'est employé pour battre Kawajiri.

La revanche commence et comme lors du premier combat, Azeredo prend les devants et attaque de façon agressive, bien canalisé par le Japonais. Au bout de quelques minutes, Gomi prend clairement l'avantage en occupant le centre du ring. Azeredo marque le pas physiquement et se contente de quelques éclairs avec des coups de pieds de toutes sortes durant la fin du combat. Gomi met la pression sur un Azeredo fatigué et remporte la victoire sur décision.

Et pour finir, une petite vidéo récapitulative de cette rivalité :

 


 

Article de Wanderlei-Silv pour Riddum.com. Photos : Bleacherreport, Sherdog

Merci d'aimer Riddum sur Facebook et de suivre Riddum sur Twitter. Tous nos articles y sont partagés.

A lire également :

Riddum retro : Retour sur la trilogie Matt Hughes vs. B.J. Penn

Riddum retro - UFC 13 et UFC 15 : La naissance de "Captain America" (édition spéciale)

Riddum retro - Edition spéciale : La saga Lion's Den vs. Tito Ortiz de l'UFC 13 à l'UFC 22

Riddum retro - Le poster et les résultats de l'UFC 32 'Ortiz vs. Sinosic'

Riddum retro - Altercation entre Rashad Evans et Tito Ortiz à l'UFC 69

___________

Si vous souhaitez partager cet article Riddum sur un autre site, merci d'indiquer l'URL de cet article.

HEADER

Riddum.com
0Riddum.com21-09-2011 23:27#1
Très intéressant, merci Wanderlei-Silv :-).
MarcOz
0MarcOz21-09-2011 23:51#2
Très bon article Wanderlei-Silv merci à toi, Gomi était vraiment un formidable athlète au Pride, son anglaise (et ses coups au corps) reste une des plus belle en MMA, je le vois s'imposer par KO face à Nate Diaz.
Ckaa
0Ckaa22-09-2011 00:40#3
Merci Wanderlei-Silv!

Dis moi, toi qui est un fan de la Chute Boxe, tu en saurais plus sur les liens entre la célèbre académie et le taekwondo? Il me semble que Rudimar en faisait avant de se convertir à la thai et qu'il aurait intégré à son cursus des techniques typiques du taekwondo (rien qu'à voir Anderson et Shogun on remarque bien ces influences).

Tu en sais plus?
TheOutlaw
0TheOutlaw22-09-2011 01:11#4
Super article Wand !

Gomi est vraiment un super fighter
Le gauche droite sur Azeredo est juste sublime, je ne m'en lasserai jamais je pense :P
Ali Frazier
0Ali Frazier22-09-2011 01:11#5
tres bon article tres bien expliqué travail de pro,je connaissais pas cette saga entre gomi et la chute boxe merci wand
les rivalités ya que ca d'vrai,et de ce coté la le pride faisait les choses bien
a quand la saga btt vs chute boxe wanderlei-silv? ;-)
Ali Frazier
0Ali Frazier22-09-2011 01:15#6
grave l'enchainement sur le 2eme gif y déboite
Wanderlei-Silv
0Wanderlei-Silv22-09-2011 01:15#7
@Ckaa

Oui Rudimar est d'ailleurs ceinture noire de taekwondo il me semble, d'ailleurs Luis Alves (qui était le coach en stand up de la BTT) était lui aussi ceinture noire sous le même mestre que Rudimar.

D'ailleurs Shogun disait dans une interview que ses 1ers entrainements avaient plus été basé sur le taekwondo avant de pratiquer le muay thai.
SAD
0SAD22-09-2011 01:18#8
Merci Wanderlei-Silv.

Je me souviens que, contre Jens Pulver, très bon combat en passant, Gomi avait excellé en anglaise, à tel point que le coach de Pulver avait lancé une petite polémique, je ne me rappelle plus exactement si c'était sur le dopage ou quoi, mais en tout cas, il était choqué par la prestation du japonais et il avait trouvé ça bizarre que son poulain soit dépassé à ce point.
Tylerdiap
0Tylerdiap22-09-2011 01:40#9
Ah la saga du Fireball Kid c'etait vraiment quelque chose ces grandes rivalités que les nippons savaient montés comme personne!

Son étoile s'est brutalement éteinte un soir de NO CONTEST (ahah) quand il croisa la route d'un certain Nick Diaz qui l'etrangla avec une Gogo qui devint un must dans toute les écoles de jujitsu des le lendemain matin. Apres ça il ne fut jamais plus tout a fait le meme...
Chrisanck
0Chrisanck22-09-2011 02:38#10
Super ton article
Ckaa
0Ckaa22-09-2011 02:52#11
Wanderlei-Silv,

Super merci! Personnellement, ayant fait un bon bout de chemin en taekwondo avant de partir en pied/poing ça m'a toujours marqué la présence de certaines techniques vraiment spécifiques au taekwondo comme les fameux switch-kicks ou tornado kick (je vous évite les noms coréens) chez un combattant pour qui on a fortement revendiqué le style muay thai.

Autant chez Anderson ça ne me surprend pas tant que ça car il a pioché un peu de tout partout (même en capoera) mais chez Shogun, un "pur produit chute boxe" c'est étonnant.

Après, il me semble également que le taekwondo est extrêmement populaire au Brésil (je ne sais pas si c'est toujours le cas) et beaucoup sont passés par là, même si ils ont fait une carrière sportive dans d'autres disciplines (je pense notamment à Romulo Barral).

En tout cas, c'est sympa, c'est vrai que ça a donné à la chute boxe une coloration un peu différente de ce qu'on a pu voir chez d'autres strikers de la même époque.

Bon, par contre je t'avoue que le taekwondo chez Wand, je le cherche toujours... ;-)
VOV4EVER
0VOV4EVER22-09-2011 03:30#12
Excellent article Wanderlei-Silv, merci ! On sent vraiment que tu es un passionné. D'ailleurs je suis un peu curieux comment as-tu découvert le mma ?
chercheur
0chercheur22-09-2011 04:17#13
Super article!!!

Cette rivalité je m'en souviens bien, c'était passionant encore bravo à wandsilv a fait un excellent travail
Edwin
0Edwin22-09-2011 05:19#14
Je suis fan de Wanderlei-silv!!

Merci mec t'es LA mine d'information MMA du site!
Phaedren
0Phaedren22-09-2011 05:29#15
Dommage de ne pas avoir cité le PRIDE Bushido 3, il a quand même mis le KO le plus rapide de l'histoire du PRIDE.

J'ai juste envie de dire WAR GOMI, mais bon, vu mon avatar c'est pas très partial xD
a1istair
0a1istair22-09-2011 05:37#16
Merci pour l'article Wand Silv. C'est excellent.


Gomi a un des tout meilleurs punchs de tout les temps , il a de la foudre dans les poings.

Ses coups au corps et enchainements sont devastateurs , c'est clairement une légende du MMA.


Toutes personne qui se dit fan de MMA doit revoir les Pride ( si ce n'est pas fait ) , c'est vraiment le top du MMA avec du vrai esprit combatif.



PS: Dire que Diaz a encaisser le punch de Gomi et l'a mener en anglaise..

Ce sont 2 vrais guerriers , respect a eux.
VReys
0VReys22-09-2011 05:39#17
www.myspace.com/.../24602664

Pour ceux qui veulent voir la vidéo avec le son ;-)
andersonsilvadu95300
0andersonsilvadu9530022-09-2011 06:39#18
cool je connaissais pas cette rivalité
pway
0pway22-09-2011 07:39#19
merci pour ce magnifique article sur gomi qui remonte des souvenirs wand ! ;-)
palestine
0palestine22-09-2011 08:34#20
diaz c'est fait ecrabouillez en anglaise et il le touché pas ou il le frotté sans plus,c'est surtout qu'il etait mort physiquement et surpris que diaz resté de marbre apré de telle frappe
Ryu
0Ryu22-09-2011 20:40#21
Merci pour l'article!!

Je me suis souvenu de toutes les fins de combat, exception faite contre Jean Silva. Je me souviens avoir suivi l'évènement en différé, surtout le combat contre Tatsuya Kawajiri !!

Une bonne époque ;-)

Encore merci pour l'article de qualité!
surlaroots
0surlaroots09-04-2012 19:54#22
Que de nostalgie ! La belle époque.

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, spammant (double/triple commentaires, pub non-sollicitée, etc.) est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir

 
 

Derniers commentaires