ADCC 2011 : Compte-rendu d'un week-end magique (avec photos)

adcc-2011

Tous les deux ans, l'Abu Dhabi Combat Club organise un important tournoi de grappling, l'Abu Dhabi Combat Club Submission Wrestling World Championships, généralement abrégé par le sigle ADCC. Il s'agit sans aucun doute du plus grand et prestigieux tournoi de grappling au monde, à tel point que nombre de pratiquants et de fans le considèrent comme l'équivalent des Jeux Olympiques en terme de prestige.

Les combattants participant au tournoi sont sélectionnés de deux manières différentes :
- Par invitation (la grande majorité des participants);
- Par qualification aux tournois mineurs régionaux organisés par l'ADCC, généralement sous le terme "ADCC Trials".

Bien qu'aux débuts de l'organisation les combattants pouvaient être issus de différents styles de combat (lutte, sambo, jiu-jitsu, judo, etc.), désormais la grande majorité des participants sont des champions de jiu-jitsu brésilien qui se sont illustrés par leurs résultats dans les plus grands tournois de jiu-jitsu (gi et no-gi), voire de MMA (généralement l'UFC, le PRIDE et le Strikeforce).

Une affiche de rêve

Cette édition 2011 était porteuse de promesses dès la publication de la liste de ses participants. Des combattants de légende comme Marcelo Garcia, Robson Moura et Leo Viera, côtoyant les espoirs issus de la nouvelle génération de compétiteurs comme Rodolfo Vieira ou encore Rafael Mendes, laissait présager un tournoi de haut niveau, fédérant le public de différentes époques et de différents styles mais ce n'était pas tout ! En marge du tournoi principal, l'ADCC nous a offert deux superfights : le traditionnel superfight opposant le vainqueur de la catégorie Absolute de l'édition précédente, Braulio Estima, et le vainqueur du précédent superfight, Ronaldo "Jacaré" Souza, ainsi qu'un combat entre deux légendes ayant fait les beaux jours du sport, Mario Sperry et Renzo Gracie.

Que dire, mis à part que cette affiche n'a pas déçu !

Le tournoi nous a permis de constater que, à la différence de certains sports de combat, la vieille garde était toujours compétitive et, moyennant une mise à jour sur les techniques modernes développées jusqu'à aujourd'hui, les "anciens" ont fait belle figure. Comment ne pas être admiratif devant un Robson Moura tenant tête au nouveau génie des poids légers, Rafael Mendes, ne perdant que par points tout en passant une grande partie de son combat dans le fameux système développé par le jeune prodige, la polémique 50/50 ?

Comment ne pas soutenir un Leo Vieira, jeune retraité, revenu à la compétition dans une catégorie de poids supérieure, battant tous ses adversaires pour ne finalement s'incliner que face à la légende en construction Marcelo Garcia ?

Que dire face à un Dean Lister, champion 2003 de l'organisation, revenu à la compétition pour s'emparer du titre des -99kg, soumettant au passage l'ouragan Rodolfo Vieira, le grand favori de la catégorie ?

Quant aux superfights, Jacaré vs. Estima, une affiche qui en dit long. L'un des plus explosifs et talentueux passeurs de garde de l'histoire du sport face à l'une des meilleures garde du monde, toutes catégories confondues. Un affrontement de style ultime, une tension palpable. Jacaré, lui qui a battu Braulio Estima quatre fois auparavant, allait-il réussir à renouveler l'exploit après sa transition réussie en MMA ? Allait-il réussir à battre Braulio Estima dans son fief, à Nottingham, devant un public tout acquis à la cause de l'émigré anglais ?

Non. Braulio ne pouvait pas perdre ce combat. Sa montée en puissance ces dernières années et le développement de son style étaient de sérieux atouts pour remporter ce combat, tout comme l'apport mental apporté par une arène conquise d'avance.

Le combat a pu en décevoir certains, trouvant Jacaré trop défensif. Ce serait oublier un peu trop vite que l'alligator brésilien défendait (et perdait) sa ceinture de champion du Strikeforce deux semaines plus tôt. Ce serait ne pas vouloir prendre en considération que cette légende de l'ADCC venait combattre en portant des séquelles de ce terrible combat. Jacaré était clairement blessé. Il n'a rien fait paraitre jusqu'au combat mais des signes évidents l'ont montré (il grimaçait dans certaines positions et boitait après le combat et le jour suivant).

Tout ceci n'a cependant pas entamé le plaisir du public à voir l'une des meilleures défenses du sport, l'amazonien arrivant à défendre chacune des attaques de son adversaire, s'échappant même immédiatement de la rageuse 50/50. Mais Braulio a réussi, il a enfin battu Jacaré, plaisantant lui-même sur le fait que son adversaire du jour l'avait déjà battu quatre fois, il pouvait bien le battre au moins une fois !

Quant à l'autre superfight, Renzo Gracie vs. Mario Sperry, c'était un combat entre deux légendes du jiu-jitsu, du grappling et du MMA. Deux faces opposées d'un même style, Mario Sperry représentant la BTT, le côté Carlson Gracie tant que Renzo se présentait en combattant issus du côté Carlos Gracie. Ce combat était hautement symbolique, l'affrontement de deux styles et même si des différences évidentes de gabarit ont pu jouer, il serait dommage de bouder notre plaisir d'avoir assisté à un grand combat, un hommage à l'ancienne génération, celle qui a bâti ce sport et le MMA.

Les moments forts

Cet ADCC a été le théâtre de grands moments. Le public a pu assister à des combats mythiques, des combats qui feront date dans l'histoire du sport.

Des pics d'émotion on pu être atteinte dans la Capital Arena de Nottingham cette année : Vinny Magalhaes remportant sa catégorie face à Fabricio Werdum, le battant aux points grâce à un magnifique renversement en omoplata, défendant par la suite une clé de bras enclenchée par l'ex-champion, refusant de se soumettre et provoquant un raz-de-marée dans le gymnase, l'encouragement du public et des autres combattants (au grand damne des organisateurs, essayant de canaliser toute cette énergie);

Kyra Gracie, soumettant la talentueuse Michelle Nicolini par un étranglement alors que celle-ci était passée très près de la soumettre par deux fois dans le match. Pour l'anecdote, Kyra Gracie défendait une attaque de Michelle Nicolini lorsque Rickson Gracie, assis non loin du tapis, lui conseilla d'attaquer plutôt le cou de son adversaire, ce qu'elle fit immédiatement, ceci lui permettant de remporter le combat;

Rousimar Palhares, impressionnant de puissance et de technique, montrant au monde que ses qualités techniques et physiques lui permettaient bel et bien d'être considéré comme faisant partie de l'élite du sport. Un Palhares visiblement très heureux de participer au tournoi, il a su conquérir le public, un moment émouvant lorsque l'on connaît les origines modestes du Brésilien. Une consécration devant son public, celui qui le soutient dans sa carrière principale, dans la victoire comme dans la défaite;

Pablo Popovitch, épargnant au maximum un courageux Rafael Lovato Jr, blessé lors de son précédent combat, mais tenant à finir la compétition, se contentant de gagner aux points tout en évitant à son adversaire toute technique pouvant aggraver sa blessure. Une pratique de gentleman comme on en voit peu !

Un André Galvao impérial, survolant sa catégorie, montant en puissance au fil des combats jusqu'à s'imposer comme le grand vainqueur du tournoi, remportant par là même les deux seuls titres majeurs lui ayant échappé au cours de sa carrière fabuleuse (à savoir le titre de champion ADCC de sa catégorie et de l'Absolute). Une remontée au plus haut niveau après avoir été tenté par les sirènes du MMA. Fabuleux retour à son sport d'origine. On se met à rêver du retour de certains combattants issus du jiu-jitsu, partis faire une carrière en MMA (oui B.J., on te regarde !).

Une ambiance bien différente des galas de MMA

L'ADCC est un tournoi fantastique, le nec plus ultra du grappling et de la lutte de soumission mais ce qui fait que l'ADCC est un moment magique, c'est son ambiance. Le public de l'ADCC, les combattants et les membres de l'organisation font une famille, on se sent en famille. A des lieux du star-system mis en place en MMA, l'ambiance du tournoi est beaucoup plus décontractée, ses vedettes beaucoup plus accessibles, n'hésitant pas à aller discuter avec le public entre deux combats, signer des autographes et prendre des photos. L'ambiance est à la fête, la décontraction.

Peut-être était-ce la mentalité brésilienne, rejaillissant sur l'ensemble des personnes présentes ce jour là, peut-être était-ce le fait que le public était majoritairement composé de pratiquants d'arts martiaux, on ne le saura jamais mais il est un fait indéniable : il est bien plus agréable d'assister live à l'ADCC qu'à un gala de MMA.



A la différence de la majorité des galas de MMA (de type occidentaux, diront-nous), la majorité du public n'était pas venu voir deux personnes se taper dessus dans une cage, en hurlant pour un KO, tout en essayant de distinguer quelque chose au travers d'un nuage éthylique qui ne ferait pas pâle figure aux célèbres ferias estivales du sud-ouest français. Non, la majorité du public était extrêmement respectueux, encourageant par moment les combattants, acclamant les favoris comme leurs adversaires à chaque belle action. Pas une seul huée du public, même pour Jacaré, venu défier le grand chouchou du public anglais.

Une sensation vraiment agréable, qui a tendance à se faire extrêmement rare en MMA, et le sera de plus en plus avec son expansion et son développement vers le grand public.

Il y avait un grand respect entre les combattants et le public. Les fans laissant généralement les combattants tranquille avant le début du tournoi, les laissant se concentrer alors même qu'ils passaient parmi les spectateurs à l'entrée du gymnase. Un accord tacite nous promettant de nous accorder du temps après les combats de la journée, le tout dans une ambiance joyeuse et bon enfant.

L'ADCC était une fête, une célébration d'un sport qui nous tient à cœur et qui, quelque part, nous définit en tant que personne et influe sur notre mode de vie. Les combattants le savent, les organisateurs le savent, le public le sait.

Et franchement, voir Rubens Charles (le célèbre Cobrinha) passer derrière le comptoir vendant de l'açai (un fruit brésilien) pour servir le public en demandant, c'est une image qui résumera pour beaucoup l'ambiance de ce week-end magique.


Article de Ckaa pour Riddum.com.
Photos : Ckaa et Gracie Mag

Merci d'aimer Riddum sur Facebook et de suivre Riddum sur Twitter. Tous nos articles y sont partagés.

A lire également :

ADCC 2007 : Marcelo Garcia contre George Sotiropoulos et Kurt Pellegrino (vidéos)

ADCC 2011 : Résultats des demi-finales, finales et de l'Absolute

ADCC 2011 : Rousimar Palhares vs. Dan Schon (vidéo)

ADCC 2011 : Vidéos du 1er jour

ADCC 2011 : Résultats complets de la première journée

ADCC 2011 : 2ème journée (avec vidéo)

ADCC 2011 premier jour : Résultats, discussion

ADCC 2011 - Rodolfo "Caçador dos Faixas Pretas" Vieira : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Michelle Nicolini : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Romulo "Rominho" Barral : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Roberto "Cyborg" Abreu : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Braulio Estima : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Rafael Mendes : Fiche de présentation

ADCC 2011 - Pablo Popovitch : Fiche de présentation

ADCC 2011 : Interviews à la pesée (vidéos)

ADCC 2011 : Nicolas Rénier livre ses impressions à la veille de son affrontement contre Baret Yoshida

ADCC 2011 : Les tableaux par catégorie de poids

ADCC 2011 : Comment regarder en live, programme, liste finale des participants

L'ADCC prend des mesures anti-cutting

Braulio Estima en sparring pour l'ADCC et ses débuts en MMA

ADCC 2011 : Braulio Estima se prépare pour Ronaldo "Jacare" Souza

ADCC 2011 : "Jacare" a un message pour Braulio Estima : "Maintenant, c'est l'heure de la soumission"

Ronaldo "Jacaré" Souza : "[L'ADCC 2011] est une bonne opportunité pour Braulio Estima d’essayer de me battre au moins une fois"

ADCC 2011 : Reportage sur Braulio Estima (vidéo)

ADCC 2011 : Liste des participants potentiels par catégorie de poids

ADCC 2011 : Entraînement de Braulio Estima pour Jacare - Episode 3 (vidéo)

ADCC 2011 : Préparation de Braulio Estima avec Georges St-Pierre et Roger Gracie (vidéo)

The Gracie Way : Vidéo-blog de Rener Gracie (épisode 4)

B.J. Penn, ceinture blanche de JJB, domine des ceintures noires de Judo (vidéo)

UFC 134 'Silva vs. Okami' : Gracie breakdown (vidéo)

Sparring de grappling entre Robert Drysdale et Matt Arroyo (vidéo)

La Citation du Jour - Braulio Estima : "[Georges St-Pierre] aurait des chances légitimes de gagner l'ADCC"

Georges St-Pierre parle de l'ADCC et de ses entraînements en JJB (avec vidéo)

Roger Gracie discute de son entraînement avec Georges St-Pierre

Georges St-Pierre s'entraîne avec Braulio Estima et Roger Gracie à Londres (photos)

La Citation du Jour - Georges St-Pierre : "[Roger Gracie] m'a mis une bonne raclée"

Open Gracie 2011 : Nate Diaz vs. Matt Darcy (vidéo)

ADCC 2011 : Entraînement de Pablo Popovitch (vidéo)

Gracie Breakdown pour l'UFC 133 (vidéo)

Ultimate Absolute : Vinny Magalhaes vs. Marcus Buchecha Almeida (vidéo)

B.J. Penn vs. Leo Vieira : 10 minutes de grappling (vidéo)

Ultimate Absolute : Vinny Magalhaes vs. Andre Galvao (vidéo)

Ultimate Absolute : Daniel Gracie vs. Vinny Magalhaes (vidéo)

Tito Ortiz vs. Ricardo Arona à l'ADCC (vidéo)

Stage de Georges St-Pierre au Gracie Barra, dernier Gracie Breakdown et canular Bubba Gracie (vidéos)

Jean Jacques Machado reçoit sa ceinture rouge et noire de Rickson Gracie (avec vidéos)

Le Mundial de JJB 2011 en vidéo

Mundial de JJB 2011 : Marcelo Garcia vs. Victor Estima (vidéo)

Mundial de JJB 2011 : Les résultats des finales

Mundial 2011 : Cris Cyborg bat la fille de George Lucas pour gagner la médaille d'or

Mundial de JJB 2011 : Highlight de la première journée

Mundial de JJB 2011 : Roger Gracie blessé, peut-être forfait

ADCC 2011 : Eddie Bravo vs. Royler Gracie 2 prévu (avec vidéo) - Mis à jour

Frankie Edgar et Georges St-Pierre s'entraînent à la Renzo Gracie Academy (vidéo)

Marcelo Garcia vs. Robert Drysdale à l'ADCC 2007 (vidéo)

Jon Fitch vs. Gilbert Melendez en grappling (vidéo)

Match de grappling entre Jake Shields et Jon Fitch (vidéo)

Yushin Okami vs. Demian Maia à l'ADCC 2007 (vidéo)

Jake Shields et Georges St-Pierre à l'ADCC de 2005 (vidéos)

Shinya Aoki vs. Roger Gracie à l'ADCC (vidéo)

Shinya Aoki vs. Marcelo Garcia à l'ADCC (vidéo)

Lyoto Machida dans un match de grappling (vidéo)

Roger Gracie, interviewé par 7 champions du monde de Jiu-Jitsu Brésilien

____________

Si vous souhaitez partager cet article Riddum sur un autre site, merci d'indiquer l'URL de cet article.

HEADER

Riddum.com
0Riddum.com29-09-2011 20:43#1
C'est comme si on y était. Merci Ckaa :-).
cricri99
0cricri9929-09-2011 21:05#2
Super article très agréable à lire franchement bravo!

On en veut plus en fait....
yoseikan
0yoseikan29-09-2011 21:15#3
oh oui merci, une telle ambiance fait rêver...:-)
excusemoi
0excusemoi29-09-2011 21:43#4
Oui, on est loin de l'ambiance mma en général ici..Les fans sont des fins connaisseurs en technique.Peut-être qu'avec la notoriété grandissante du grappling, jjb &co, et le passage de ces pratiques au mma, le public et fans gagnerons en finesse..A ésperer
Shinji
0Shinji29-09-2011 23:28#5
Un article vraiment très agréable à lire ... effectivement, on en veut plus ^^
mattvonK
0mattvonK30-09-2011 02:05#6
Pourvu que ça dure ! C'est vraiment rare ce mélange d'élitisme sportif et d'ambiance familiale. Le business est mis à la porte et en l'occurrence ça fait pas de mal...
Vice
0Vice30-09-2011 02:08#7
Manque plu que les vidéos... :-)
Wanderlei-Silv
0Wanderlei-Silv30-09-2011 02:56#8
Merci pour le résumé globale. Perso je l'ai vite fait suivi le week end dernier et c'était vraiment intéressant , surtout a partir de la 2eme journée avec les demi finale etc...

@Ckaa
Ta penser quoi de la performance globale de Werdum a cette Adcc ? Perso il ma impressionné car a Barcelone il m'avait laissé un gout amer même si il avait remporté le tournoi, mais cette année même si il perd en final , j'ai prit plus de plaisir a le voir.

Sinon Galvao est l'homme du week end, dans cette catégorie de ouf , un phénomène , en plus le fait de remporter l'absolute devant encore une fois Popovitch prouve que cette catégorie est vraiment l'une des toutes meilleurs . T'imagine tu rajoute Braulio, Jacaré, Maia entre autres avec déjà les Toquinho, Barral, Lovato, sa serait énorme.

Ho et sinon la grosse cote , c'était Dean Lister , excellent je le voyais pas passer le 1er tour, et il arrache la victoire avec 2 finalisations dans le dernier carré, c'est un gars cool en plus.
lastouts
0lastouts30-09-2011 03:01#9
bel article en effet, les videos se font attendre !!
Ca donne envi de s'y interesser de plus près.
Ckaa
0Ckaa30-09-2011 04:01#10
Merci ;-)

C'était vraiment un tournoi exceptionnel et une ambiance spéciale. Cotoyer les légendes du sport comme si on était à un simple interclub est vraiment agréable. On a même eu Monsieur Rickson qui se baladait librement dans les gradins par moment!

D'ailleurs à ce sujet, une anedocte marrant sur Rickson et qui montre, si besoin est, le respect qu'il inspire à tout le monde: Lors du combat Renzo/Zé Mario, la surface de combat était devenu vraiment glissante à cause de la transpiration, tout le monde ralait, y compris Renzo mais rien n'y faisait. A un moment, Rickson (qui était à côté du tapis) commence à dire "bon ça suffit là, c'est beaucoup trop glissant" et là, le combat est arrêté et ils se mettent à 5 de l'orga pour éponger le sol, dont plusieurs qui y sont allé à quatre pattes avec un torchon à la main! Quand Rickson dit quelque chose, il faut faire!

Sinon pour les vidéos, bah c'est pas gagné... Budovidéo va surement diffuser son replay pour ceux qui ont pris le PPV et les DVD sortiront dans quelques temps encore... On n'aura pas de vidéo avant des semaines en tout cas et chaque vidéo "illégale" sera fermée rapidement je pense...

@Wanderlei-Silv,

Je l'ai trouvé excellent Werdum! Une espèce de confiance et de charisme fou, chaque mouvement qu'il faisait était étudié, très peu de gâchis. On sent également qu'il a pris en compte les remarques que les fans de MMA lui ont faites, il a toujours cherché la lutte, n'a jamais tiré la garde de tout le tournois et dans les rares cas où il était en dessous, ça pouvait aller très vite (cf contre Vinny).

Il a fait un magnifique run même s'il a perdu! La finale contre Vinny est un excellent souvenir, des renversements de situation dantesques, des techniques un peu plus rares que d'hab (le fameux renversement de Vinny à partir de la rubber guard). C'est le genre de combat où peu importe le gagnant, ça fait plaisir!

Quant à Galvao... moi il m'a complètement bluffé... Je le voyais dans le top 3 avec Palhares et Popo parce qu'il me semblait franchement affuté et remonté pour gagner en grappling après sa débâcle en MMA. Il a tout gagné cette année, et avec la manière (et le sourire). Son combat contre Palhares est l'un des plus beaux que j'ai pu voir, quand on sait que Toquinho peut te finir sur une seule erreur, le voir faire un combat parfait et posé comme ça... C'était vraiment beau!

Cette caté est géniale. J'ai juste eu un peu les boules pour Barral, que je voyais quand même passer le premier tour, c'était pour moi l'un des plus gros upset de cette année.... Avec Dean Lister!

Ce gars là, je pensais qu'il allait se faire démonter, au moins par Rodolfo et franchement... Il m'a donné vraiment tort, il a été très très bon! Joao Assis aussi m'a surpris, je ne le voyais pas battre Xande.

Au final, je pensais que Xande serait en lice contre Rodolfo en finale, gros upset...

Le seul qui m'a un peu déçu (et encore... façon de parler) c'est Mendes, il a un peu trop misé sur la 50/50 à mon gout... Mais bon, il a quand même fait quelques actions que je vais devoir décortiquer car je n'ai absolument pas compris comment il se débrouillait pour prendre le dos de ses adversaires à partir de cette garde!

Il va vraiment falloir que j'étudie un peu la 50/50 un de ces quatre car j'ai l'impression que c'est un système qui n'est pas si bloqué que ça quand on le connait bien...

D'ailleurs je note une évolution du sport qui m'avait déjà marqué en jiu-jitsu pur: on accorde de plus en plus d'importances aux clés de jambes de manière générale par rapport à il y a quelques années. C'est clairement la dernière "révolution" du sport et je pense qu'à l'heure actuelle, les attaques aux jambes doivent être bien connue des combattants d'élite car beaucoup de choses se jouent là dessus.

Galvao a d'ailleurs cité l'apport de Rafael Mendes comme étant un élément lui ayant permis de finaliser Popovitch en finale de l'absolute (Galvao est le prof de Mendes, au passage).

Une dernière chose d'ailleurs, sur popovitch, je trouve qu'il est franchement sous-estimé comme combattant de manière générale. Tout le monde se focalise sur son physique Ubereemien mais quelle technique! Que ce soit au dessus ou au niveau de sa garde (qui me rappelle d'ailleurs beaucoup Marcelo avec l'usage constant de X-guard classiques et modifiées), il m'a vraiment bluffé...

Cette année c'était l'année Galvao, mais dans deux ans, ça ne m'étonnerait pas que Popovitch lui fasse payer chers ses deux défaites!
andy_hug
0andy_hug30-09-2011 06:36#11
wooow tu m'as fait rever ckaa!! merci
ps: qui a gagné dans le superfight Renzo Gracie vs. Mario Sperry?
nans
0nans30-09-2011 07:29#12
c'est nul de vouloir faire une comparaison avec le mma sur la convivialite
-LK-
0-LK-30-09-2011 10:15#13
@ nans c est peut etre evoqué maladroitement pour toi, mais malheureusement c est TRES vrai, ds les compet type adcc le public est fin connaisseur ds sa grande majorité contrairement au public mma... et ca date pas d hier.

bravo ckaa tres bon article, tres bon boulot... si tu peut a l occaz met ns une petite video de la 5050 j ai jamais vu...:cry:
Ckaa
0Ckaa30-09-2011 11:05#14
andy_hug,

Merci!

Pour le superfight c'est mario sperry qui a gagné. Mais on Renzo a bien assuré, surtout vu la différence de gabarit...

@Nans,

Tu es déjà allé dans un gala majeur de MMA? Perso j'ai fait l'UFC 113 à Montreal et bien que je sois conscient que je n'ai assisté qu'une seule fois à un gala de cette ampleur, je t'avoue très sincèrement que je ne pense pas y retourner.

Aller à l'UFC, c'est une chose sympa à faire une fois dans sa vie quand on est fan du sport mais franchement... Un gala comme ça c'est quel type de public? Beaucoup de gros lards complètement déchirés (les gars derrière nous on fait un coma éthylique et n'ont pas vu le main event...) qui hurlent comme des porcs qu'on égorge, qui encourage uniquement les canadiens et les heavyweights qui swinguent des crochets dans le vent (et à l'ufc 136 on avait Tim Hague/Beltran et Kimbo/mitrione, ils se sont régalés)

C'est une ambiance qui est bon enfant au début du gala mais qui devient vite insupportable quand les mecs commencent à être tellement murgés qu'ils renversent de la bière partout et te crient dans les oreilles avec une voix erraillée tellement clichée que même les plus gros cassos des westerns US passent pour des gentlemen.

Et à côté de ça, ça hue pour un oui ou pour un non, ça va au sol, on hurle au takedown, 10 secondes après c'est "stand em up!!" Quand les combattants se jaugent en début de combat, ça hurle aussi. Bref c'est insupportable et personnellement, à moins d'une énorme carte à proximité, je pense que je n'y retournerai pas, ça m'a trop refroidi.

Après, tu peux penser que je fais ma petite nature mais juste un truc: j'ai fais les ferias de bayonne plusieurs années de suite et c'était moins glauque que les mecs que j'ai vu dans le public.

Quand tu prends en compte le fait que les places coutent un bras, tu as vite compris...

J'adore le MMA mais son public me gonfle... D'ailleurs je n'ose même pas imaginer ce que ça donnerait un event en France...

@LK,

Ca marche pour la 50/50 j'essairai de trouver une petite vidéo made in Mendes! Mais dans l'ensemble, dis toi que la 50/50 c'est simplement un triangle sur une jambe de l'adversaire et la position est mirrorée (d'ou 50/50, la position est symétrique)
nans
0nans30-09-2011 11:34#15
@ Ckaa
tu as raison pour la difference d'ambiance mais ce n'est quand meme pas cool de le préciser!
si je dois ecrire un article sur le mondial de Rugby j'ai pas envie de terminer sur les spectateurs du Rugby sont cools alors que ceux du Foot sont nuls: ça n'a pas sa place...
Sauf si tu veux relancer le conflit entre grappleurs et combattants mixtes...
Ckaa
0Ckaa30-09-2011 20:13#16
Nans,

Oui, je vois ce que tu veux dire mais je pense franchement que c'est quelque chose à noter et à faire savoir.

Personnellement, le public MMA me gonfle franchement, je regrette de plus en plus l'époque japonaise où les combats se déroulait avec le respect du public.

Je ne veux pas lancer de débat pro-pride/ufc mais je pense que le pride faisait une meilleure représentation du sport pour une éventuelle légalisation française.

A l'adcc j'ai vraiment retrouvé un respect similaire, le tout dans une ambiance plus simple et familiale.

Après, ce n'est pas pour taper sur le MMA en disant que le grappling c'est mieux, ce sont deux sports différents et il n'y a pas de jugements de valeur. C'est surtout une incitation pour ceux qui hésitaient à faire le déplacement pour y assister: ça en vaut la peine!

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, spammant (double/triple commentaires, pub non-sollicitée, etc.) est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir

 
 

Derniers commentaires