Riddum retro - Sakuraba : Clown, combattant et funambule

saku_45712_large

De la fin des années 90 aux débuts des années 2000, un vent de fraicheur souffle sur le MMA. Loin des athlètes bodybuildés, un artiste naitra au milieu des combattants. Showman, catcheur et héros d’une nation, il sera le symbole d’un certain romantisme. N’accordant aucune importance aux catégories de poids, à la réputation et au palmarès de ses adversaires, Kazushi Sakuraba était un véritable ovni. Retour sur l’histoire d’un athlète qui ne sacrifiera jamais l’efficacité au détriment du spectacle. Retour sur l’histoire d’un homme en équilibre constant sur ce subtil fil tendu entre l’aspect martial du MMA et sa dimension ludique. Retour sur l’histoire du dernier Samurai.

Round 1 : Un faux départ et une victoire suspicieuse

UFC Japon. En parallèle des super-fights, l’UFC organise un tournoi. Afin de séduire le public nippon, deux Japonais doivent participer au tournoi : Yoji Anjo et Hiromitsu Kanehara. Néanmoins, les observateurs leur donnent peu de chance. En effet, ils seront opposés aux deux grands favoris du tournoi : Conan Silveira et David Abbott. Le premier, Conan Silveira, est ceinture noire de JJB sous Carlson Gracie. Bardé de muscles, il mesure 1m91 (6'3), accuse 110 kilos (242 livres) sur la balance et affiche un palmarès officieux de 29-1. Le second, David « Tank » Abbott, est une brute surpuissante capable de soulever 600 livres au développé-couché et enchainant les KO spectaculaires pour le plus grand bonheur de ses fans étasuniens, parfois peu subtils. Cependant, un évènement apparemment anodin va bousculer toutes les prévisions.

Une blessure contractée à l’entrainement contraint Kanehara à se désister. Un jeune catcheur de 83 kilos (183 livres), Kasushi Sakuraba, prend sa place. Les demi-finales opposeront ainsi David Abbott et Anjo, puis Sakuraba et Silveira. Les combats semblent déséquilibrés sur le papier. Sakuraba rend plus de 20 kilos (44 livres) de muscle à son adversaire, qui en plus est un spécialiste de l’art le plus efficace au sol. Quand il se présente dans la cage, le japonais semble trois catégories de poids en dessous. Le combat s’engage. Lors d’un échange de coups, Saku plonge dans les jambes du Brésilien pour un single-leg.  « Big » John s’attendait à une telle punition qu’il arrête le combat persuadé que Saku est tombé sous les coups. Incompréhension générale. Le public hue. Sakuraba très lucide, est dépité, mais il doit se ranger à la décision de l’arbitre.

De l’autre côté du tableau, Abbott domine sans parvenir à finaliser le brave Anjo, qui mettra en évidence une marque de fabrique des combattants japonais : un courage exceptionnel. Une blessure à la main empêche cependant le rude Américain de disputer la finale. Les organisateurs décident logiquement que la finale ne serait autre que le rematch du combat avorté entre Saku et Silveira. Le public japonais a donc un dernier espoir de voir un compatriote gagner le tournoi. Ils ne seront pas déçus.

Les fans japonais, jusque là respectueux et silencieux, hurlent de joie. Ivre de bonheur, le clan Takada envahit la cage sous les regards dubitatifs des observateurs non-nippons. L’impossible vient de se produire. Conan Silveira vient de taper sur clef de bras. Un catcheur japonais de 83 kilos vient de soumettre une ceinture noire de BJJ pesant plus de 110 kilos. Sous les hourras de la foule, les deux combattants se saluent maladroitement et leurs têtes s’entrechoquent. Pour les spécialistes, les questions fusent et le doute s’installe. Silveira  l’a t-il sous-estimé ? Le combat fut-il truqué ? Sakuraba répondra à ces interrogations. Et de la plus belle des manières.

Round 2 : Ennemi public numéro un au Brésil, bien avant Sonnen et pour des raisons beaucoup plus sportives

Trois ans ont passé. Trois années émaillées de sept superbes victoires contre rien de moins que Vernon White (champion de pancrace et dangereux élève de Ken Shamrock), Carlos Newton (futur champion UFC), Vitor Belfort (qu’on ne présente plus), Anthony Macias (gagnant de deux tournois de MMA), Ebenezer Braga (vainqueur de deux tournois de MMA brésiliens), Guy Mezger (membre du Lion’s Den et ancien king of pancrace), Royler Gracie (multiple vainqueur de l’ADCC) et un draw contre Allan Goes. Sakuraba a non seulement remporté des victoires contre des tops, mais en plus avec la manière. D’illustre inconnu, il est devenu l’homme à abattre pour toute une nation. Il a annihilé l’art jugé le plus efficace : le BJJ. Ces victoires sont autant d’affronts pour les Brésiliens. Pour ne rien gâcher, Saku gagne avec le sourire et fait le show avec des entrées décalées et un style incroyable. Roues pour passer les gardes, double coups du tranchant des mains, un timing parfait, de solides kicks, un sol redoutable. Saku n’est pas simplement efficace, il tente souvent l’impossible et ça fonctionne ! Spectaculaire et efficace, Saku devient le symbole d’une nation jusque là presque absente des sommets du MMA. Mais sa réussite insolente ne laisse pas indifférent. Deux polémiques naissent : la rumeur d’une blessure contractée par Belfort lors du combat (main fracturée) et l’arrêt de l’arbitre lors du combat contre Royler. Au Brésil il agace, il agace beaucoup. Au point qu’un magazine spécialisé brésilien organisera un sondage auprès de ses lecteurs pour déterminer qui relèvera le gant jeté par le catch japonais.

1er mai 2000 : Sakuraba prend part au PRIDE GP 2000. Cette soirée peut être considérée comme le top de sa carrière. La famille Gracie, piquée par la défaite contestée de Royler (l’arbitre avait arrêté le combat alors que le Brésilien à la souplesse légendaire refusait de taper sur une Kimura très engagée) relève le gant. Royce participera au GP, mais selon ses conditions : pas de limite de temps, pas d’arrêt d’arbitre, nombre illimité de rounds de 15 minutes. Le clan Gracie veut sa revanche. Deux des plus grands poids lourds sont donnés favoris dans le tournoi. Mark Kerr, un lutteur surpuissant au physique et au palmarès impressionnant, et Igor Vovchanchyn, un kick boxeur compact (1m73 pour plus de 100 kilos) avec la plus lourde frappe du MMA, qui est sur une série de 35 victoires consécutives. Pour éviter tout risque d’élimination ou de blessures, Royce et Saku s’affronteront directement après le tour préliminaire. Royce pense monter sur le ring avec deux armes : son gi, qu’il utilise à merveille, et la non-limite de temps. Paradoxalement, ce sont ces deux éléments qui serviront le plus son adversaire. La stratégie de Saku est claire : saper les jambes de Royce avec de puissants low-kicks.

Tout au long du match, le Nippon meurtrit les cuisses Royce. Il est même tout proche de lui placer une clef de genou à la fin du premier round. Puis Saku joue avec Royce, lui masquant le visage avec les pan de son gi, grimaçant vers le public, se moque de ses tentatives de soumission, baisse son pantalon. Bref, c’est une exécution lente et douloureuse. Au terme du sixième round d'un combat mythique, le clan Gracie tient conseil dans son coin. Les visages fermés montrent que l’heure est grave. Royce peine à marcher. La mâchoire serrée, Rorion Gracie (co-créateur de l’UFC) jette la serviette. La défaite est signée. Le stade exulte. Les deux adversaires se prennent dans les bras. Saku tient à échanger quelques mots, il fait venir Matsui pour la traduction. Il saluera même très respectueusement Helio Gracie, le patriarche de la famille.

La soirée n’est pas finie. Sakuraba se présente pour affronter Vovchanchyn. Loin d’être ridicule, Saku mène pendant les dix premières minutes grâce au timing parfait de ses takedowns. Il finit par être renversé, étant incapable de réellement mettre en danger le rude Ukrainien. Vov prend l’ascendant et martèle le Japonais de coups. Saku semble très entamé. La cloche tinte. Le round s’achève et les juges déclarent logiquement un match nul. Un round supplémentaire devra départager les combattants. Le clan Takada décide sagement de jeter l’éponge. Le stade salue le courage de Sakuraba, qui trouvera encore l’énergie d’aller plaisanter avec Igor au centre du ring. En une soirée, il a battu la légende Gracie et tenu tête au meilleur poids lourd de l’époque après avoir combattu pendant une heure et trente minutes. Sakuraba a fait rêver tous les amateurs de MMA et a inscrit son nom parmi les plus grands.

Round 3 : La chute du funambule

Au PRIDE 13 le 25 mars 2001, l’organisation nippone décide de changer son règlement. A compter de cette édition, les coups de pieds et de genoux au visage d’un adversaire au sol seront autorisés. Le Brésil tout entier bout. En effet, en un an Sakuraba n’est pas resté inactif. Il signera trois victoires, dont deux sur des membres de la famille Gracie. Une par décision sur l’enfant terrible de la famille, Ryan Gracie. La seconde fut un combat au final superbe. Saku luxera le bras de Renzo Gracie au terme d’une magnifique Kimura entamée debout (il restera d’ailleurs le seul combattant à avoir soumis Renzo Gracie). Mais la revanche brésilienne ne viendra pas du JJB mais du Muay Thai. Wanderlei Silva a gagné le droit d’affronter Saku en défaisant Henderson au PRIDE 12, au terme d’un combat très disputé. Si Saku est donné favori, certains observateurs émettent quelques réserves car les nouvelles règles semblent avantager le style brutal de Silva. Ils ne pouvaient pas avoir plus raison.

La tempête a soufflé pendant 1min35s. 1min35s d’une violence rare. Wanderlei a détruit Sakuraba avec ses frappes, finissant le combat sur une violente série de pénaltys. Dépassé par l’agressivité de son adversaire, débordé par les coups, Saku est sauvé par l’arbitre. Le visage marqué, encore abasourdi, il assiste au triomphe bruyant de la Chute Boxe au milieu du traditionnel lâcher de confettis marquant la fin d’un gala. Sakuraba a chuté comme un funambule qui redécouvre brutalement la gravité. Ce combat marquera la fin d’une époque et d’une certaine forme de poésie. Le MMA entre dans une nouvelle ère faite de sueur, de muscles, et de réalité brute.




Épilogue : Des espoirs, des larmes et un long crépuscule

Si le PRIDE 13 marque le début d’une nouvelle époque, Sakuraba a encore quelques tours dans son sac. Bien entendu, Wanderlei a trouvé la recette : ne pas laisser respirer le Japonais et faire preuve de puissance. Sakuraba essaiera à deux reprises de prendre sa revanche, mais le résultat sera le même. Un KO brutal et la déception de tout un peuple. Le Japonais aura tout de même encore de belles victoires. Il soumettra Rampage,  Kevin Randleman et Ken Shamrock. Il connaitra aussi de rudes défaites qui le marqueront physiquement. Sakuraba (26-16-1 actuellement) combattra au K-1, puis au Dream, laissant lentement la magie s’estomper.

Jambes strappées, menton fragile, le héros d’une génération n’est plus que l’ombre de lui-même. Sa fin de carrière ressemble à un long crépuscule. Mais ce n’est pas parce que la nuit tombe que nous devons oublier que le soleil a brillé.


Sakuraba le "Gracie Hunter" :


 


Article de VOV4EVER pour Riddum.com

Merci d'aimer Riddum sur Facebook et de suivre Riddum sur Twitter. Tous nos articles y sont partagés.

A lire également :

Riddum retro : La saga Takanori Gomi vs. Chute Boxe au PRIDE Bushido (édition spéciale)

Riddum retro : Retour sur la trilogie Matt Hughes vs. B.J. Penn

Riddum retro - UFC 13 et UFC 15 : La naissance de "Captain America" (édition spéciale)

Riddum retro - Edition spéciale : La saga Lion's Den vs. Tito Ortiz de l'UFC 13 à l'UFC 22

Riddum retro - Le poster et les résultats de l'UFC 32 'Ortiz vs. Sinosic'

Riddum retro - Altercation entre Rashad Evans et Tito Ortiz à l'UFC 69

___________

Si vous souhaitez partager cet article Riddum sur un autre site, merci d'indiquer l'URL de cet article.

HEADER

Riddum.com
0Riddum.com10-11-2011 23:32#1
Merci à VOV4EVER pour cet article, un bel hommage à Sakuraba.
Quote
gregor22
0gregor2210-11-2011 23:58#2
la nostalgie me gagne quelle belle époque, pride never die ,c'etait magique!
Quote
profett
0profett11-11-2011 00:03#3
Respect Saku,tout est dit.Merci VOV4EVER.
Quote
GreenLantern pas co
0GreenLantern pas co11-11-2011 00:04#4
Je suis vraiment très agréablement surpris par le style d'écriture très fin de ce VOV4EVER.

Très bel article, tout mes respects monsieur.
Quote
flash
0flash11-11-2011 00:04#5
un gars à respecter je pense qu'il devrait raccrocher les gants il en a asser fait =)
Quote
Dim68
0Dim6811-11-2011 00:24#6
Tout simplement une légende. Merci Vov très bon article
Quote
Wanderlei-Silv
0Wanderlei-Silv11-11-2011 00:26#7
Superbe article, en plus sur Saku la légende, magique.
Qu'est ce que je kiffe se combattant, l'esprit du Mixed Martial Arts, c'est lui.
Sa petite entrée sur Mario Bros quand il va affronté Randelman, les fessées a coups de leg kick sur Royler et Belfort, l'abandon historique de Royce, Jacaré qui le grille entrain de fumer une clope avant un fight^^. J'ai même été dégouté quand Wand la mit KO au 3eme fight , voir Saku inanimé comme sa, bad trip.

Que de bons souvenir, merci, et sa me rend encore plus nostalgique quand je vois l'évolution de se sport.
Quote
glucose
0glucose11-11-2011 00:43#8
Merci Vov4ever article très bien rédigé. C'es l'un des meilleurs hommage à Saku qu'il m'ait été donné de lire en français.
Quote
smoke for ever
0smoke for ever11-11-2011 00:43#9
un vrai samurai ce mec, respect M.sakuraba
merci pour l'article
Quote
dexter
0dexter11-11-2011 00:47#10
Super article,rédigé de manière remarquable.La qualité d'écriture ne m'étonne pas si c'est signé de Vov :P
Quote
Ckaa
0Ckaa11-11-2011 00:55#11
Merci Vov, super article comme d'hab ;-)

Mention spéciale pour la fin!
Quote
yanopelO
0yanopelO11-11-2011 01:26#12
Wahou , magnifique article ..

A une époque ou on accorde plus d'importance aux palmarès wiki qu'aux combats en eux mêmes , qu'on change son fusil d'épaule à chaque combat , et qu'on crache sur un combattant à la moindre défaite à grand coup de " surcôtés / je vous l'avais dit" et autres, ça fait du bien d'avoir un article comme ça !

Un grand merrci VOV4EVER !
Quote
LoganSan
0LoganSan11-11-2011 01:32#13
"Mais ce n’est pas parce que la nuit tombe que nous devons oublier que le soleil a brillé.": Je pense que certains (nouveaux?) fans de MMA devraient méditer sur cette phrase...
Merci VOV4EVER pour cet excellent article sur un immense combattant.
Quote
Sankaku
0Sankaku11-11-2011 01:52#14
malgré le fait que la famille gracie et M.Sakuraba était ennemie, on voyait quand même une certaine forme de respect mutuel à la fin de chaque affrontement(à l'exception du combat face à royler). Je me souviens encore qu'aprés le combat où il s'était fait luxer l'épaule face à sakuraba, renzo avait pris le micro et avait dit(en gros, car mon anglais est trés limité) que : beaucoup de personne cherche des excuse lorsqu'ils perdent un combat, la seule chose que je peux dire c'est qu'il a été meilleur que moi ce soir..
ryan gracie ne s'est pas aussi chercher d'excuse lorsqu'il a perdu contre saku, alors qu'il aurait bien pu le faire car il semblait être blessé à l'épaule.
Ps : super article vov. Je ressortirait cette phrase un jour "mais ce n'est pas parce que la nuit tombe que nous devons oublier que le soleil a brillé"
Quote
-LK-
0-LK-11-11-2011 02:01#15
excellent article!!
merci vov
Quote
0penSourceDC
00penSourceDC11-11-2011 02:02#16
De toute façon Depuid la fin du pride,mantenand le MMA a un arriere gout de pisse,on nen fait plus des comme lui....
Quote
Kronkhar
0Kronkhar11-11-2011 02:06#17
Merci beaucoup Vov, très bel article sur notre turblion Nippon, très poétique, tu arrive à retranscrire l'émotion qui a pus être ressentis ainsi que sûrement ce que tu as ressentis toi même.

Je n'oublierai jamais ce monsieur, un petit bout d'homme mais un vrai soleil sur le Ring. Je pense qu'il mérite vraiment le Titre de Dernier Samouraï, quand je pense MMA-Japon je pense à lui et pas aux salariés comme Yushin Okami, Hatsu Hioki etc...

Merci Vov et merci vieu clown.
Quote
Hitsugaya
0Hitsugaya11-11-2011 02:45#18
Une légende! Le samourai
Quote
joenathan17
0joenathan1711-11-2011 03:11#19
juste merci! excellent exposé!!
Quote
Dalton
0Dalton11-11-2011 03:35#20
L'un de mes combattants favoris.Il fait partie de ces légendes d'arts martiaux japonais (et là on a des vidéos on l'ont voit cette légende à l'oeuvre :D)
Quote
canta38
0canta3811-11-2011 04:38#21
super article
Quote
MU
0MU11-11-2011 05:00#22
Superbe article comme il a déja était dis!C'est un plaisir de te lire VOV4EVER
Quote
VOV4EVER
0VOV4EVER11-11-2011 05:57#23
Un grand merci à tous pour vos gentils messages. C'est très encourageant de les lire.

J'en profite (désolé) pour saluer mon petit frère avec qui je partageais ma passion du mma (via vhs pirates;-)) et mon admiration sans borne pour Saku (on parlera pas de Kerr et Vov hein B.?).
Quote
Riddum.com
0Riddum.com11-11-2011 06:09#24
Clément Marcou (organisateur du FMC) a apprécié ton article VOV4EVER :

Citer :
cet article est superbe Sakuraba le plus grand.
;-)
Quote
Wanderlei-Silv
0Wanderlei-Silv11-11-2011 06:13#25
Dit moi VOV, pour le Pride GP 2000, est ce que c'était le public qui avait choisi (via des votes) de mettre Royce vs Saku dès le 1er tour ? Car je sais que sa fonctionnait beaucoup comme sa dans d'autres circonstances notamment au K-1 mais il me semble que pour se combat la aussi il y avait un vote des nippons.
Quote
david nguyen
0david nguyen11-11-2011 06:17#26
Mais ce n’est pas parce que la nuit tombe que nous devons oublier que le soleil a brillé.

Merci pour l'article... il l'était magnifique et tout à fait bien résumé... j'en verse des larmes :cry:
Quote
VOV4EVER
0VOV4EVER11-11-2011 06:46#27
WanderleiSilv d'après mes (lointains) souvenirs c'était effectivement le cas. Mais depuis j'ai aussi lu que c'était les organisateurs (et même une fois que c'était une des exigences du clan gracie). Donc je suis volontairement resté flou là-dessus dans l'article. Seule certitude : ce n'était pas un tirage au sort (mais bon on s'en serait douté).

Ps : merci pour l'info Thomas. C'est un message qu'il t'a envoyé ou un tweet?
Quote
Riddum.com
0Riddum.com11-11-2011 06:51#28
C'est sur le mur de Riddum :

facebook.com/.../...
Quote
Koren
0Koren11-11-2011 06:53#29
Encore une chronique en béton armé.
Merci à toi VOV4EVER !8)
Quote
Wanderlei-Silv
0Wanderlei-Silv11-11-2011 06:57#30
Ok merci VOV ;-)
Quote
VOV4EVER
0VOV4EVER11-11-2011 07:20#31
Ben je t'en prie. Je ne t'ai pas tellement aidé sur ce coup là ;-)
Quote
Electronic91
0Electronic9111-11-2011 07:27#32
Sakuraba, le type qui m'a fait découvrir et aimer le MMA. Je compte bientôt en faire en suivant sa fameuse phrase lancé après sa première victoire:

"In fact, Pro-Wrestling is strong."
Quote
brockdu02
0brockdu0211-11-2011 08:04#33
merc beaucoup VOV4EVER si tu veu faire d autre article sur d autre combattants ca serait un plaisir de les lire
Quote
Carcassonnais11
0Carcassonnais1111-11-2011 08:31#34
Excellent article !

Mon seul regret; qu'il n'ai jamais affronté Rickson Gracie.
Quote
Riddum.com
0Riddum.com11-11-2011 08:48#35
@ Carcassonnais11 : Pour info, VOV4EVER et Ckaa en discutent longuement ici :

riddum.com/.../...
Quote
carcassonnais11
0carcassonnais1111-11-2011 08:57#36
Merci ;-)
Quote
carcassonnais11
0carcassonnais1111-11-2011 08:59#37
Mais il me semble que c'est en grande parti à cause de l'assasinat de son fils...

Ce qui est largement compréhensif !
Quote
Gito
0Gito11-11-2011 09:12#38
Merci VOV4EVER, excellent tes articles!
Saku, un vrai guerrier humble et combattif, tout ce que j'aime!
Quote
DogSoldier
0DogSoldier11-11-2011 09:19#39
Aaaaah ça fait du bien de lire cet article sur le true hero! Sakuraba m'a fait rêvé mais je reste toujours un peu dégouté par sa fin de carrière ou ces combats qu'il aurait probablement pu gagner si il avait un peu moins fait le show (quelqu'un a dit Schembri?) .
M'enfin ils ont quand même tout fait pour lancer Saku... Avec tout le respect que je lui dois, son combat contre Guy Mezger c'est un vrai vol a main armée.
Quote
Tron
0Tron11-11-2011 09:32#40
En regardant bien son palmarès, il à une carriere de fou !
Quote
gagacoli
0gagacoli11-11-2011 12:16#41
Très bel article , pour un grand athlète qui plus est positif et toujours bon enfant .

Ce fut vraiment un personnage a part ( j'en parle au passé car sa carrière est derrière lui ) le plus grand combattant japonais de tout les temps .
Quote
Théo
0Théo11-11-2011 12:54#42
Un grand combattant inoubliable.
Quote
wariirspirit
0wariirspirit12-11-2011 03:59#43
quel belle epoque vovchanchyn c'est un ovni pour moi quand je pense qu'il mesure 1m73 ca fait reve
Quote
plouf
0plouf12-11-2011 07:01#44
ah enfin un article qui rend homage à ce combattant unique et légendaire, je me joint aux autre pour saluer l'auteur de l'article excellent travail;-)
Quote
murphy59
0murphy5923-11-2011 16:18#45
on reparlait de lui avec un ami et on se disait : ce mec etait un peu un génie et il a bcp de grand nom a son tableau de chasse
jétais degoute de lattitude darona envers lui

saku : samourai des tps modernes
merci pour ce que tu as apporte au pride
Quote
TSARMINATOR
0TSARMINATOR24-01-2013 12:55#46
rolala cette perle, merci VOV, merci
Quote
VOV4EVER
0VOV4EVER24-01-2013 15:25#47
Merci pour le compliment Tsar :-)
Quote

Ajouter un Commentaire

Tout commentaire jugé hors-sujet, trollesque, injurieux, diffamatoire, émanant d'un double/triple compte, est susceptible d'être supprimé par l'équipe de modération. Les infractions répétées d'un intervenant entraîneront son bannissement du site.


Code de sécurité


Rafraîchir

 
 

Derniers commentaires