Articles Articles

Dossier Strikers vs. Grappleurs : Une frontière obsolète (partie 5/5)

2551829782 c4aa4f2bea

Nous sommes en l’an 2000. Zuffa a fait entrer l’UFC dans une nouvelle ère. Sa volonté de mettre en valeur les différentes catégories de poids, la rude concurrence du Pride FC et le manque de vivier en poids lourd, conduit Dana White à chercher des têtes de gondoles dans les différentes catégories de poids. Par chance, un lutteur américain fort en gueule et charismatique détient la ceinture light heavyweight. Tito Ortiz aime le marketing, et Zuffa le lui rend bien. Après sa terrible rivalité avec le Lion’s Den et la retraite du champion Frank Shamrock, Tito Ortiz prend une toute autre dimension. Il arrache le titre à Wanderlei Silva dans un combat à l’issue controversée où le lutteur, bien que dominé debout par le striker, parvient à convaincre les juges de lui adjuger la ceinture. Pour sa première défense de titre, il soumet le très expérimenté Kondo (plus de 40 combats), inflige un terrible slam à Evan Tanner, massacre Elvis Sinosic en ground-and-pound, et obtient une victoire par décision contre Vladimir Matyushenko.

Laura D'Auguste, pionnière oubliée du MMA féminin

laura-dauguste

Début des années 2000. Mark Kerr terrifie les lourds, Marloes Coenen fait ses débuts en MMA, Fedor Emelianenko est encore à la RINGS et Gina Carano ou Miesha Tate sont des inconnues.

Une jeune femme s’apprête à vivre son premier combat de MMA. Elle s’appelle Laura D’Auguste, et quelques années auparavant, elle vivait un cauchemar.

MMA : Reshat Mati, un échantillon de la prochaine génération (vidéo)

mma

A mesure que le MMA se popularise, des talents de plus en plus jeunes émergent. On peu notamment citer dans la génération actuelle Jon Jones, Michael McDonald ou encore Rory MacDonald, tous au sommet du MMA avant leur 25 ans révolus. La prochaine génération pourrait bien faire naitre des champions en puissance toujours plus jeunes, à l'instar de Reshat Mati :

UFC 158 : Bilan d'une journée mémorable

ufc-experience

L’Utimate Fighting Championship est reconnu comme la plus prestigieuse organisation de combats d’arts martiaux mixtes au monde et ce n’est pas une coïncidence. Lors de l’évènement Expérience UFC le 13 mars 2013, les fans avaient l’occasion de rencontrer des combattants, tester et comparer leur condition physique à celle Georges St-Pierre et bien-sûr, assister aux entraînements publics de l'UFC 158. Les nombreux fans et les curieux en ont eu plein les yeux ! Retour sur la journée inoubliable au Complexe Desjardins à Montréal :

De la médiatisation des combattantes, le cas soviétique

rousey-carmouche-sherdogdm crop exact

Liz Carmouche chez Larry King, Gina Carano rôle principal dans un film de Soderbergh, Ronda Rousey en couverture de magazines… Certaines femmes combattantes jouissent d’une célébrité hors de proportion avec leurs capacités réelles. Ce sont de vraies combattantes, leurs compétences sont solides, mais force est de constater que des combattants masculins plus techniques ne bénéficient pas de la même couverture médiatique.

UFC, Invicta et ONE FC, que révèlent les taux de finalisation ?

invicta-fc-logo

L’Invicta s’achemine vers son cinquième event, et le ONE FC vers son huitième évènement. Les spectacles offerts par ces deux organisations laissent le souvenir de combats intenses et engagés. A l’opposé, l’UFC déçoit, l’ennui domine lors de certains galas.

Confirmer ou infirmer une telle sensation est difficile. Une approche peut néanmoins être tentée : une analyse sommaire des statistiques de finalisation entre l’Invicta, le ONE et l’UFC.

 
 

Derniers commentaires